Large accès

Le libre accès au monde alpin revêt une grande importance pour le CAS qui souhaite offrir aux générations futures des perspectives de développement pour la pratique des sports de plein air. Dans le même temps, il préconise des zones protégées et des mesures de protection de la flore, de la faune et du paysage.

 

 >> Le CAS s’engage donc pour la sauvegarde d’un large accès au monde alpin <<

Informations supplémentaires / sujets clés :

  • Concept « Libre accès et protection de la nature » (2001)Large accès
  • Participation et prises de position >>
  • Zones de tranquillité pour la faune >>
  • Districts francs >>

 

 

Concept « Libre accès et protection de la nature »

Dans un concept établi en 2001 déjà, le CAS a démontré la difficulté de concilier libre accès et protection de la nature et ses solutions pour en tirer profit. En voici quelques mots clés :

 

  • Responsabilité individuelle plutôt que réglementation Le CAS encourage la responsabilité individuelle par des campagnes d’information et de sensibilisation.


  • Maîtrise plutôt que restriction – Les objectifs peuvent souvent être atteints grâce à des mesures de régulation (plutôt que par des interdictions complètes).


  • Justification objective et transparence - Les restrictions d’accès ne sont admises que si elles sont justifiées, différenciées, qu’elles respectent la proportionnalité et qu’elles tiennent compte de tous les utilisateurs.


  • Coopération plutôt que confrontation – Le CAS adopte en principe une attitude coopérative dès lors qu’il s’agit de protection de l’environnement. Les conflits devraient toujours trouver une solution au travers du dialogue. Ce principe n’exclut toutefois pas une position dure dans les négociations pour certains cas particuliers.

 

 

Produced by newimpact AG