CAS & changements climatiques

Le CAS est concerné par les changements climatiques, p. ex. par le biais de la modification des paysages alpins ainsi que des dangers naturels. Il est cependant aussi co-responsable de l'augmentation des émissions de CO2, en particulier causées par la mobilité élevée des adeptes des sports de montagne lors de leurs voyages d'aller et de retour.

Pour la ligne force "Sports de montagne & changements climatiques", le CAS s'est fixé les trois objectifs suivants:

  • Le CAS informe et sensibilise activement ses membres et ses sections à propos du concept  "Sports de montagne & changements climatiques" et leur démontre les changements qui se produisent dans les Alpes pour des raisons climatiques.
  • Le CAS élabore des mesures concrètes en matière de réduction, voire de compensation des émissions de CO2 produites par la pratique des sports de montagne.
  • Le CAS se préoccupe des changements qui interviennent dans les Alpes pour des raisons climatiques et procède à des adaptations où cela s'avère nécessaire.

Ligne force du CAS „Sports de montagne & changements climatiques“

Pour la période allant jusqu'en 2014, l'Assemblée des délégués a, entre autres, approuvé la ligne force "Faire de l'interaction entre les sports de montagne et les changements climatiques un thème de discussion".

Sous la dénomination "Coordination du secteur Environnement", les secteurs Sports de montagne et Jeunesse, Cabanes, Environnement, Editions, Sports de compétition, Marketing, Revue et Communication & médias, ont élaboré un concept cadre pour l'application de cette priorité. Les projets y ont été regroupés dans les trois cercles thématiques suivants:

 

Premier pilier: informer et sensibiliser

Deuxième pilier: diminuer et compenser

Troisième pilier: adapter

Changements climatiques et sport

En 2010, le groupe de travail Sport et environnement, dans lequel sont représentés Swissolympic, l’Office fédéral du sport (OFSPO), celui de l’environnement (OFEV) et le CAS, a décidé d‘intégrer un module «sport» dans la stratégie fédérale d’adaptation aux changements climatiques. Suite à cette décision, l’OFSPO et l’OFEV ont commandé une étude sous le titre «Sports de montagne et changements climatiques – Le sport, victime et acteur des changements climatiques – stratégies possibles d’adaptation et de renonciation». Le CAS siégeait également dans le groupe d’accompagnement. Le rapport final de l’étude met clairement en évidence l’influence que les changements climatiques exercent sur les sports alpins. La baisse d’attractivité des paysages et de la sécurité d’enneigement ainsi que l’augmentation des dangers naturels mettent en évidence la nécessité d’agir. L’étude apporte de bonnes justifications à la priorité que le CAS donne ces trois prochaines années au thème «Sports de montagne et changements climatiques». 

Stratégie climatique du CAA

La stratégie climatique de 2010 du CAA, que le CAS a aussi ratifiée, a fixé les objectifs suivants:

  1. Les adeptes des sports de montagnes organisés sous l'égide du CAA sont conscients de leur co-responsabilité en matière de changements climatiques et sont prêts à soutenir, voire appliquer, des mesures concrètes en vue de la réduction des émissions de CO2 occasionnées par la pratique des sports de montagne.
  2. Les premières mesures concrètes et mesurables en vue de la réduction et de la compensation des émissions de CO2 occasionnées par la pratique des sports de montagne sont en voie d'introduction et d'application jusqu'en 2015. En matière de compensation, les projets dans les Alpes doivent figurer au premier plan.
  3. Le CAA et ses associations soutiennent au moins les objectifs climatiques et les prescriptions en matière de réduction des émissions de CO2 de l'Union Européenne.
  4. Le CAA renforce son influence au niveau européen (UE et Convention des Alpes) afin d'exiger une politique climatique cohérente. Les associations membres soutiennent cette initiative au niveau national.

Taxe CO2

Selon ses Lignes directrices de 2005, le CAS s'est fixé des défis en matière de politique climatique. Le domaine Environnement a élaboré une stratégie climatique qui comprend, outre des mesures dans le domaine transports/mobilité, également la collaboration du point de vue politique. En 2004, le CAS s'est déjà prononcé clairement dans une prise de position en faveur d'une taxe CO2 dépendante de la consommation; au printemps 2007 il a souligné ses exigences politico-climatiques conjointement avec Greenpeace par le bais d'une pétition sous forme d'affiche adressée au Parlement et au Conseil Fédéral.

Téléchargement ligne force sports de montagne & changements climatiques

Téléchargements Taxe CO2

Produced by newimpact AG