Béatitudes alpestres

Hinweis: Dieser Artikel ist nur in einer Sprache verfügbar. In der Vergangenheit wurden die Jahresbücher nicht übersetzt.

Par W. Corswant.

A Louis C, compagnon d' escalades.

Heureux ceux qui sur l' Alpe ont apaisé leur faim,

Assis aux blanches tables Où la sérénité leur a donné son pain;

Heureux les misérables Dont la peine a pu boire aux mains de la beauté

Le lumineux calice, Car ils redescendront au labeur des cités

En hommes de justice. Heureux ceux qui là-haut, dépouillant tout orgueil,

Ont dominé la terre, A l' amour désormais leur âme fait accueil:

Ils seront débonnaires. Heureux ceux qui montant aux portes de l' azur

Auront vu l' Invisible, De l' Alpe ils reviendront libres, forts, le cœur pur,

Chevaliers invincibles!

Feedback