Procès-verbal de la XXXe assemblée générale

Hinweis: Dieser Artikel ist nur in einer Sprache verfügbar. In der Vergangenheit wurden die Jahresbücher nicht übersetzt.

de la

de la

XXXe assemblée générale du Club Alpin Suisse

le 8 septembre 1901 dans l' orangerie du Château Couvreu à Veyey.

Présidence de M. O. Nicollier, président de fête.

L' assemblée est ouverte à 9¼ h. du matin, avec 250 participants environ.

M. O. Nicollier prononce le discours d' ouverture. Il exprime d' abord sa reconnaissance aux membres du C.A.S., les remerciant d' être venus si nombreux pour célébrer la XXXIme fête du Club Alpin, la première du siècle. Puis il passe rapidement en revue l' œuvre accomplie jusqu' à ce jour par notre association.

A côté de la tâche matérielle, M. Nicollier cherche à mettre en lumière l' œuvre morale qui semble s' imposer au Club Alpin, qui doit chercher à faire respecter la montagne, de toutes les forces dont il peut disposer. Il termine en faisant ses vœux pour qu' il ressorte de la réunion de ce jour quelque chose de bon pour la patrie.

M. Vodoz, secrétaire central, lit les dépêches des Clubs Alpins étrangers, adressant des vœux et salutations au Club Alpin Suisse.

Rapports. M. le Dr Bosshardt ( Winterthour ), président du Comité central, présente un rapport détaillé sur l' activité du Comité central et du Club pendant la dernière année du rapport. Le C.A.S. compte actuellement 46 sections, avec 6280 membres. Deux nouvelles sections ont été reçues cette année, celles de Bodan, avec siège à Romanshorn, et Altels, avec siège à Frutigen. La fortune du Club se monte à 38,293 francs. M. Huber, de Zurich, décédé à Nervi, a fait au Club un legs de 20,000 fr. pour une fondation Huber, dont le capital est inaliénable et dont les intérêts doivent être employés en faveur des familles de guides suisses victimes du devoir professionnel. Ce fonds, auquel est venu s' ajouter un don anonyme de 500 fr., s' élève aujourd'hui à 21,312 fr. En ce qui concerne les chemins à la montagne, le Comité central estime qu' ils n' ont pas d' intérêt pour les clubistes et que le meilleur guide pour ceux-ci doit être la carte.

Le C.A.S. assure actuellement 405 guides contre les accidents, pour une somme totale de 1,436,000 fr. et pour un total de primes de 12,200 fr., ce qui représente 1/5 des recettes annuelles.

Des subsides ont été accordés à différentes sections pour la réparation et la construction de cabanes, soit 3500 fr. à la section de Chaux-de-Fonds pour la cabane du Valsorey, et 2000 fr. à la section Uto ( Zurich ).

Le Club alpin belge a fait au C.A.S. un don de 200 fr. pour l' entretien des cabanes.

Le Club a reçu des modèles de „ skis " qui seront soumis aux sections.

Cabanes. Relativement à la décision prise samedi au sujet de la cabane du Cervin, M. Neukomm ( Chaux-de-Fonds ) constate que celle-ci est devenue un véritable caravansérail et qu' elle ne sert plus aux clubistes, mais à toutes sortes de gens. Il propose que le crédit voté hier soit destiné à la restauration de la cabane supérieure. Le Comité central se déclare prêt à examiner la question.

Choix du champ d' excursions. Sur la proposition du pasteur Herold ( Winterthour ), l' assemblée décide de choisir la chaîne du Mont Blanc comme champ du d' excursions pour 1902-1903.

Membres honoraires. L' assemblée confirme, par acclamation, l' élection comme membres d' honneur de MM. Coaz, F.A. Forel et Imfeld, auteur du relief de la Suisse.

Fête centrale de 1903. La fête centrale de 1903 sera organisée par la section Bernina.

M. O. Nicollier, au nom de M. Vittorio Sella, de Biella, remet à la section Chaux-de-Fonds un beau panorama de la chaîne du Mont Blanc, pris de la cabane du Valsorey, ceci à titre de souvenir reconnaissant pour l' hospitalité reçue lors d' un séjour fait par l' auteur dans cette cabane.

La séance est levée à 11 h.

Le Secrétaire:Le Président:

Ed. de la Harpe.O. Nicollier.

Feedback