[Translate to Français:]

La Suisse décroche ses deux premiers Villages d'alpinistes Initiative pour tourisme doux

En 2021, en collaboration avec le Club alpin suisse CAS, St. Antönien et les villages de Basse-Engadine de Lavin, Guarda et Ardez, qui se présentaient conjointement, rejoindront le cercle très convoité des villages d'alpinistes. « Moins, mais mieux », telle est la devise de l'initiative « Villages d'alpinistes » qui profitera non seulement aux localités elles-mêmes, mais aussi à la nature.

Les villages d'alpinistes sont de petites localités tranquilles qui se consacrent au tourisme doux. Leur grand potentiel réside dans leur caractère intact, dans la qualité de leurs paysages naturels et culturels ainsi que dans la diversité de l’offre en matière de sports de montagne. Ménager l'univers montagneux, mais aussi renforcer la valeur ajoutée régionale sont les axes majeurs de cette initiative. Devenir un Village d'alpinistes, c'est donc aussi s'engager à continuer de préserver la vie du village, sa culture et sa nature. Le soutien de la population du village et de l'économie locale est essentiel.

Des critères de reconnaissance stricts pour ce label tant convoité

La sélection des villages n'est pas aléatoire, elle répond à des critères stricts. Les localités se caractérisent par exemple par leur petite taille, leur aspect intact et leur environnement dépourvu de grandes installations de sports d'hiver. Elles offrent en outre une tradition de sports de montagne proches de la nature. Grâce aux valeurs qui la sous-tendent, l'initiative Villages d'alpinistes est aussi un projet de mise en œuvre reconnu par la Convention alpine. « Nous sommes très fiers de pouvoir lancer ce label à succès en Suisse. St. Antönien et les villages de Basse-Engadine de Lavin, Guarda et Ardez vivent depuis des années selon la philosophie des Villages d'alpinistes », déclare Marc Bless, responsable général du projet pilote dans les Grisons.

Histoire et notion de Villages d'alpinistes

L'initiative a été lancée en 2008 par le Club alpin autrichien. Ces dernières années, il a été étendu avec succès à l'Allemagne, à l'Italie et à la Slovénie par leurs clubs alpins respectifs. En 2021, six nouveaux Villages d'alpinistes se verront décerner le label, ce qui portera le total à 35. Grâce au patronage du Club Alpin Suisse CAS, notre pays fait désormais partie de cette initiative avec ses deux villages. Le CAS soutient ainsi le développement durable et la sauvegarde de l'univers alpin, objectifs auxquels il s'est également engagé dans ses statuts. « L'initiative des Villages d'alpinistes correspond parfaitement à nos valeurs et nous sommes ravis de faire partie de ce réseau », déclare Françoise Jaquet, présidente du CAS.

Dans le réseau international des Villages d'alpinistes, des échanges ont lieu afin que ces localités puissent s'inspirer mutuellement de leurs idées et partager leurs expériences. Les Villages d'alpinistes gagnent en outre en visibilité au niveau national et international et touchent plus de 2,5 millions de personnes par le biais des clubs alpins impliqués. Les membres de ces derniers correspondent en effet exactement au groupe cible touristique des Villages d'alpinistes et contribuent à la création d'une valeur ajoutée locale.

Les villages suisses

  • St. Antönien
    Ce petit village Walser fait partie de la commune de Luzein, située dans une vallée latérale du Prättigau. Son paysage impressionnant a été préservé des grandes constructions techniques. Le village situé en aval de la célèbre Sulzfluh, dans le Rätikon, pratique un tourisme de montagne proche de la nature. Il est aussi bien un paradis pour le ski de randonnée qu'un lieu de prédilection pour de belles escalades et pour la randonnée pédestre. La Carschinahütte SAC en constitue un point de départ idéalement situé. Les festivités d'adhésion auront lieu le 12 juin 2021.
  • Lavin, Guarda & Ardez
    Ce Village d'alpinistes regroupe les trois villages voisins de Lavin, Guarda et Ardez. Tous ces sites, dont l’architecture traditionnelle de l'Engadine ravit leurs visiteurs, sont classés monuments historiques. Le plateau des lacs de Macun, dans le Parc national suisse, en constitue le fleuron touristique. Les Chamonna Tuoi CAS, Chamonna dal Linard CAS et Chamonna Cler servent de points de départ pour des randonnées pédestres, à ski et des courses de haute montagne. Les sommets les plus importants sont le Piz Linard et le Piz Buin. Les festivités d'adhésion auront lieu le 22 août 2021.  

Projet pilote Villages d’alpinistes dans les Grisons

L'objectif de ce projet pilote de trois ans est de lancer cette initiative en Suisse et de décerner le label « Village des alpinistes » à certains villages du canton des Grisons. Grâce à l'expérience acquise, on devrait élaborer les conditions cadres de son extension à l'échelle nationale à partir de 2023. Le CAS en assure le patronage. Il assume en outre sa coordination et sa responsabilité à l’échelon international. L'initiateur et le responsable général du projet est le Produktmanagement Bergsport Prättigau (équipe de gestion de produits « Sports de montagne » de l’organisation de marketing locale Prättigau Tourismus), qui travaille en étroite collaboration avec le CAS et la Haute école spécialisée zurichoise (ZHAW). La phase pilote est essentiellement financée par la Confédération (Innotour) et par l'Office de l'économie et du tourisme du canton des Grisons.

Feedback