Protection du climat | Club Alpin Suisse CAS
SAC-Hütten 2016

Protection du climat Ce que nous faisons déjà. Ce que nous allons faire.

Le CAS est fortement impacté par les effets du changement climatique en montagne et y contribue aussi au travers de ses activités. En conséquence, il met sur pied depuis longtemps déjà des projets de protection du climat et d’adaptation au changement climatique. Fin novembre 2021, l’Association centrale du CAS a adopté la stratégie du CAS, qui poursuit un objectif clair: réduire à zéro émission nette les émissions de CO2 de l’ensemble de l’association entre 2022 et 2040.

Le CAS ambitionne d’être climatiquement neutre tout en remplissant sa mission de base. Avec la vision suivante, il prend en compte ces deux aspects: 

  • Le CAS propose une offre de sports de montagne climatiquement neutre, attrayante et adaptée aux nouvelles conditions.
  • Les cabanes du CAS sont pionnières et exemplaires en matière de respect du climat et de durabilité. Elles sont un lieu de dialogue sur le climat entre l’association et les adeptes de sports de montagne.
  • L’évolution des paysages de montagne est globalement de haute qualité, bien qu’ils contribuent simultanément à la transition énergétique.
  • L’Association centrale assume ses tâches en collaboration avec les sections.
Objectif

Le CAS, dans son ensemble, réduira ses émissions totales de CO2 à zéro net à partir de 2022 et ce jusqu’en 2040. Il préviendra ses émissions de CO2 par la sobriété, l’efficacité et la cohérence. Les émissions résiduelles seront compensées notamment par des puits de carbone. Les compensations ne représenteront pas plus de 20%.

Comment la mise en œuvre de la stratégie se fait-elle?

La stratégie climatique couvre les activités du CAS sur trois niveaux, pour lesquels des approches différentes sont utilisées dans la mise en œuvre et la réalisation des objectifs.

  • Association centrale: Il s’agit ici de définir des objectifs contraignants avec une trajectoire de réduction ambitieuse.
  • Le CAS dans son ensemble: Le second niveau comprend toutes les activités du CAS, en particulier les cabanes et les courses des sections, caractérisées par une mobilité intense. Les objectifs fixés doivent être atteints ici par des systèmes d’incitation, des projets pilotes, la sensibilisation et l’échange d’expériences.
  • Milieu des sports de montagne, politique, grand public: Au troisième niveau, l’accent est mis sur les acteurs et domaines thématiques externes au CAS, mais significatifs pour les activités sportives de montagne. Dans le contexte politique, le CAS agit par des prises de position et des positionnements. Il s'adresse au milieu élargi des sports de montagne par un travail de relations publiques.

 

Dans le cadre d’un premier plan d’action pour 2022 à 2025, des mesures seront adoptées, planifiées et appliquées sur tous les plans. La mise en œuvre sera échelonnée sur cette première période de quatre ans. 

Initiative pour les glaciers

Le CAS soutient l’initiative pour les glaciers. L’assemblée des délégués du CAS en a décidé ainsi en juin 2019.

L’initiative veut assurer une mise en œuvre efficace de l’accord de Paris et exige les éléments suivants:

  • Les émissions de gaz à effet de serre en Suisse doivent être ramenées à zéro au plus tard d’ici à 2050. D’ici là, il faudra renoncer aux énergies fossiles. Des exceptions sont possibles, mais il faut réduire efficacement les émissions de CO2.
  • La politique climatique doit être acceptable socialement et promouvoir l’innovation et la technologie.
  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre doit être au moins linéaire.

Nos partenaires

Cap sur le zéro émission nette grâce à 10 axes principaux

Feedback