2019: Rapport annuel – pour quoi nous nous sommes battus l'année dernière

Un sondage auprès des membres sur l'offre et les services du CAS, sur la poursuite du développement du portail des courses du CAS, sur l’incitation des adeptes de sports de montagne à emprunter les transports publics : voici quelques-uns des sujets que le CAS a traités en 2019.

Les membres du CAS s'intéressent aux sports de montagne. Ils veulent bénéficier des offres du CAS et séjourner dans les cabanes du CAS à un prix réduit. Est-ce bien le cas ? Connaissons-nous vraiment les attentes et les souhaits de nos membres à notre égard ? Nous voulions en avoir le cœur net alors, en 2019, nous avons interrogé plus de 3000 membres sur le CAS, ses offres et ses services. Nous te présentons les résultats dans le rapport annuel 2019. Ils montrent la direction dans laquelle le CAS va se développer dans les années à venir.

Le bus de randonnée hivernale a également circulé pendant la dernière saison d'hiver et a amené des adeptes de sports d'hiver en montagne. Nous croyons en ce projet pilote et continuerons à en élargir l'offre - entre autres à la Suisse romande. Pour sa seconde saison, nous avons simplifié le système de réservation et l'avons adapté davantage aux besoins des adeptes de randonnées à skis. Nous poursuivons dans cette voie car l'objectif est clair : inciter les adeptes de sports de montagne à emprunter les transports publics. 

L'année dernière aussi, nombre de jeunes ont eu la chance d'échanger leur classe contre une cabane de montagne. Le projet « Connaître les Alpes » s'est désormais imposé comme une semaine de camp populaire pour les écoliers. Une boussole et une carte au lieu d'un smartphone, de robustes chaussures de randonnée au lieu de baskets légères : l'enseignement en haute montagne est inhabituel et c'est probablement la raison pour laquelle il est si populaire. L'accent y est mis sur l'éducation au développement durable, la sensibilisation des jeunes à la montagne et leur inspirer de l'enthousiasme pour les sports de montagne. En 2019, nous avons même reçu le Mountain Protection Award de l'UIAA pour ce projet.

Les cabanes du CAS, elles aussi, prennent de l'âge. Après plusieurs décennies, elles doivent être transformées ou rénovées. Les exigences en matière de construction et d'entretien augmentent - et avec elles, les coûts. Ce n'est que grâce aux dons que nous parvenons à entretenir les cabanes du CAS. Un pilier important pour le CAS. Pas étonnant dès lors que la collecte de fonds devait également prendre un nouveau départ. Le « Courrier des cabanes du CAS », que nous avons introduit l'année dernière, te permet de te rendre compte de ce à quoi serviront les fonds récoltés. 

Les médias enregistrent année après année une baisse de leurs recettes publicitaires. Notre revue « Les Alpes » ne fait pas exception à cette règle. En 2019, nos recettes publicitaires se sont effondrées. Grâce aux mesures d'économie et à la croissance du nombre de membres, nous sommes néanmoins parvenus à dégager un résultat d'exploitation équilibré.

Nous te souhaitons à présent une lecture aussi captivante que divertissant avec notre rapport annuel.

Feedback