80 ans au CAS

Hans Mosimann a 104 ans et il est membre du CAS depuis 80 ans. Au mois de janvier de cette année, la section Burgdorf l’a honoré pour sa longévité au sein du CAS.

En 1936, il a été recommandé au CAS, qui était alors un «club pour hommes», par deux parrains. «Les camarades plus âgés prenaient alors beaucoup plus soin des jeunes que maintenant, se souvient Hans Mosimann. Ils nous motivaient à partir en courses, nous apprenaient à grimper, à skier, ils étaient simplement là pour nous.» A cette époque, Hans Mosimann gravit son plus haut sommet, le Weissmies (4017 m), encore avec des chaussures à clous. Suivront au fil du temps le Wetter-horn, le Lauterbrunner Breithorn, le Mettenberg et bien d’autres encore.

Hans Mosimann était un spécialiste des longues randonnées. Il a notamment marché de sa maison à Thoune jusqu’au Tessin ou au Rütli.

Jusqu’à récemment, il participait encore aux randonnées des seniors le mardi. «Il faut être là où l’on s’amuse», telle a toujours été sa devise.

Feedback