Adapter correctement sa marche au terrain naturel

A propos de l' usage des bâtons de marche, les médias ont publié durant ces dernières décennies des communiqués désécurisant souvent le randonneur. Soit leur aide est vivement préconisée, soit elle est repoussée avec véhémence, ce qui a conduit à une certaine insécurité dans les milieux de l' alpinisme. En 1994 déjà, la Commission médicale de l' UIAA, organisme international chapeautant toutes les associations de sports de montagne, publiait une prise de position nuancée sur l' utilisation des bâtons de marche. Elle opposait à ses avantages – protection des articulations en cas de lourdes charges, d' excédent de poids corporel ou d' affections articulaires avérées – ses inconvénients: diminution du sens de l' équilibre et de la coordination en cas d' usage répété, surtout chez les enfants. Les risques d' accident ne sont pas plus élevés avec des bâtons correctement manipulés lors de la marche, que sans leur aide. Ils ne doivent par contre remplacer en aucun cas les piolets sur les glaciers en pente.

L' article d' Engelbert Eder 1 soupèse de manière critique avantages et inconvénients de cet accessoire. Ses considérations s' étendent au-delà de son choix et fournissent des conseils pratiques pour la marche en terrain naturel qui nécessite une bonne technique, ainsi qu' un judicieux entraînement du sens de l' équi et de la coordination des mouvements. On peut inculquer ces méthodes aux enfants par des activités ludiques, mais, avec l' âge, on ne les assimile que par un entraînement bien ciblé. a

B. Durrer, MedCom UIAA ( trad. ) 1 Cf. article dans ce numéro, p. 22. Livre recommandé: Hiking sticks and mountaineering, 1994, ( recommandé également par la Commission médicale de l' UIAA ).

LES ALPES 9/2004

Activités jeunesse

Attività dei giovani

Jugend-Infos,Berichte,Aktivitäten

Haut lieu de l' escalade et de la randonnée

Feedback