Alpinisme juvénile hivernal: un domaine à développer | Club Alpin Suisse CAS

Alpinisme juvénile hivernal: un domaine à développer

Thème nouveau, l' alpinisme juvénile hivernal a été traité pour la première fois à fin janvier 1998 lors du premier cours de moniteur consacré à ce domaine. Transféré en dernière minute - en raison du manque de neige - du Jura à Winteregg, près de Kandersteg, ce cours avait pour but d' explorer les possibilités d' acti Cours de perfectionnement 1999 avec excursion à ski Le cours de perfectionnement pour moniteur AJ ( alpinisme juvénile en hiver ) sera réédité en 1999. En plus des thèmes abordés lors du dernier cours, une petite excursion à peaux de phoques sera planifiée et réalisée en tenant compte des possibilités et des besoins des AJ.

Dates: 23 et 24 janvier 1999 Direction: Yves Diacon, Tavannes Logement: cabane Winteregg, près de Kandersteg Inscription: jusqu' au 24 décembre 1998 flexibilité et d' imagination, on peut presque toujours trouver des solutions de rechange intéressantes pour occuper les enfants, quel que soit le temps.

Davantage d' activités AJ en hiver Après l' important et rapide essor pris par l' alpinisme juvénile, qui s' est concrétisé surtout dans des activités estivales, il serait souhaitable de porter l' accent davantage sur l' hiver. Il est en effet ressorti des discussions que, dans la plupart des sections, la participation des membres AJ est beaucoup plus faible lors des courses à ski que pour les courses d' été. Les méthodes présentées dans ce cours pourront nous aider à mettre sur pied des programmes d' hiver correspondant bien aux besoins des enfants.

Ruedi Meier, Auvernier NE l Alpinisme et autres sports de montagne Alpinismo e altri sport di montagna i Alpinismus, Berg- u.a. Sportarten Dominique Roulin, Veyrier GE

Les Alpes bernoises, on le sait, sont le royaume des faces nord. Il est en effet peu de régions où, comme dans le Lauterbrunnental, par exemple, on trouve une si belle concentration de grandes faces mixtes. Un cirque immense, perdu au fond de la très romantique vallée de Lauterbrunnen, et qui comprend pas moins de cinq laces célèbres ayant entre 750 et 1300 mètres de hauteur. Elles ont pour noms Gletscherhorn, Äbeni Flue, Mittaghorn, Grosshorn et Breithorn. Il est également peu d' endroits dans les Alpes présentant des dénivellations aussi importantes que les versants nord du Scheideggwetterhorn ( 1500 m ), du Gspaltenhorn ( 1700 m ) et de l' Eiger par la voie Lauper ( 1800 m !).

A ce palmarès, il faut ajouter les austères parois nord de sommets isolés, comme celles de l' Ochs, du Gross-Fiescherhorn, du Nesthorn ou encore du Morgenhorn. Enfin, n' oublions pas de citer en complément à l' Eiger, les deux autres sommets de ce prestigieux triptyque, véritable vitrine de l' Ober: le Mönch et la Jungfrau.

Certaines de ces grandes faces nord n' ont été que très peu répétées. C' est le cas de l' Ochs, du Gspal-

Vue aérienne du Mönch, avec la bosse du Nollen; derrière, la face N et la nervure que suit la voie Lauper

Feedback