Anglais malvenu

A propos de la parution du nouveau topo d’escalade Dreams of Switzerland aux Editions du CAS.

Sans préjuger du contenu de ce guide, je m’étonne et je m’irrite en raison de ce titre en anglais que je trouve tout simplement malvenu. La colonisation du français (comme de l’allemand d’ailleurs si je ne fais erreur) par des termes empruntés non pas à la langue de Shakespeare, mais à une «modernité» d’origine américaine me fait réagir chaque fois que je rencontre ce genre de choses, et c’est trop souvent le cas. Il est nécessaire de défendre notre langue en refusant systématiquement l’emploi de l’anglais lorsque des termes français peuvent être utilisés, voire créés. Pourquoi s’obstiner à employer le mot «e-mail» alors qu’il existe un joli néologisme français: «courriel»? J’espère que la commission des Publications veillera au grain dorénavant et évitera ce genre de bévue.

Feedback