Antidote aux semelles décollées La méthode «Haltmeier»

La chaussure de randonnée est aux randonneurs ce que la raquette est aux joueurs de tennis... Sans elle, inutile de se lancer. Lorsqu’elle est défectueuse, l’aventure peut se transformer en calvaire. Facile, me direz-vous! Il suffit d’emporter un lacet de rechange en cas de rupture de l’un d’entre eux. Mais que diriez-vous si, au moment d’aborder une longue descente sur pierriers et gros blocs de granit bien abrasifs, l’une de vos semelles venait à se décoller?

Cette mésaventure a surpris Mark Haltmeier lors d’une randonnée dans le val d’Anniviers l’été dernier. L’ingénieux neuchâtelois ne s’est pas laissé impressionner pour autant. Il a trouvé une solution simple et efficace, qui plus est sans apport de matériel supplémentaire. Le principe est le suivant:

– Détendre le lacet de manière à pouvoir faire passer la partie inférieure de ce dernier autour de la pointe de la chaussure.

– Faire passer le lacet dans les rainures du profil de la semelle. Ceci pour bloquer le système et éviter l’abrasion lors de la marche.

– Retendre le lacet.

Cette solution pleine de bon sens a permis à Mark Haltmeier de regagner Zinal sans encombres depuis la cabane du Mountet (10 km, 1400 m de dénivelé). Simple et efficace.

Feedback