Bachtel (106e Réunion du -)

Le Bachtel1, cette montagne de 1110 m qui a donné son nom à une section du CAS, est depuis plus d' un siècle, le deuxième dimanche de janvier, le lieu de rencontre d' une douzaine de sections de la région.

Réanimation réussie La réunion vit traditionnellement des échanges oratoires par lesquels le président de la section hôte taquine les représentants des sections invitées à propos de toutes sortes d' événe, activités et autres « couacs » vécus par ces dernières, banderilles auxquelles les interpellés sont censés répliquer du tac au tac et avec humour.

Ces dernières années, cependant, la connaissance mutuelle que ce jeu exige, ainsi que la disponibilité des participants à se lancer à l' eau, avaient quelque peu faibli, ce qui avait eu pour conséquence que l'on ne savait plus très bien quelle orientation donner à cette réunion. On nomma donc un comité chargé de redéfinir le cap à prendre, Erwin Ochsner fut nommé « capitaine » et aujourd'hui, après plusieurs années de patient travail, la réunion du Bachtel a été remise en route, retrouvant ses qualités originelles et selon une formule ouverte à la nouveauté. Résultats réjouissants: une augmentation de la participation et de nombreux commentaires positifs.

En montant au sommet du Bachtel: vue en direction d' Orn et de la chaîne alpine. La mer de brouillard recouvre le lac de Zurich.

Thème de la réunion 96: les femmes La réunion du Bachtel passait toujours pour le dernier bastion masculin parmi les rencontres du CAS d' une certaine importance. C' est en 1985 que les femmes y ont été accueillies pour la première fois. Des femmes, cependant, avaient participé dès le tournant du siècle à l' habituelle course de luges qui précédait le repas. Bien qu' elles soient encore en minorité, elles se trouvent aujourd'hui peu à peu plus nombreuses à prendre part au jeu des répliques, à se faire interpeller et à savoir répliquer. Ainsi, pour ne citer que quelques exemples, Barbara Schwierin, représentante régionale, Claire Schmid, présidente de la section Baldern, ou encore Rahel Kernen, nouvelle présidente de la section Rinsberg, ont-elles amené un contrepoids rafraîchissant dans cette assemblée masculine. La dernière nommée, en particulier, peut être considérée comme une espèce de symbole d' une nouvelle ère du CAS. Grimpeuse de compétition ( 9e du classement suisse de janvier 1996 !), âgée de moins de trente ans et déjà présidente d' une section du CAS, elle est l' incarnation même de la volonté du CAS de promouvoir la génération montante. Le' Cette montagne dont le sommet est surmonté d' une antenne de télécommunications et d' une tour panoramique, s' élève un peu au nord de Rapperswil SG, entre les localités de Rüti ( au sud ), Hinwil ( à l' ouest ) et Wald ( à l' est ). De Wenetshausen ( au-dessus de Hinwil ) ou de Wald, on monte à Orn ( 925 m ) et, de là, on atteint à pied le Bachtel en une petite demi-heure. On y jouit d' une superbe vue circulaire qui va de l' Alpstein aux Alpes glaronaises et de Suisse centrale, du Plateau au Jura et, au-delà, jusqu' à la Forêt Noire et les Vosges.

but qu' elle s' est fixé, qui est d' apprendre à connaître, dans la première année de son mandat, si possible tous les domaines d' activité du club, témoigne des progrès accomplis dans la direction d' une harmonisation, enrichissante pour tous, des intérêts et conceptions de chacun. La participation des femmes a ainsi contribué à redonner vie à la réunion du Bachtel et il faut espérer qu' à l' avenir, le deuxième dimanche de janvier, un nombre toujours plus élevé d' entre elles prendront le chemin de cette belle montagne et de sa manifestation riche en traditions.

L' ermite solitaire Depuis des années, l' une des sections participant à la réunion n' est représentée que par un seul membre, qui s' est d' ailleurs engagé de façon exemplaire au service de la revitalisation de la manifestation. Comment pourrait-il en aller autrement, puisqu' il s' agit d' un membre de la section Einsiedeln ( en allemand: L' Ermitage )! Or, notre ermite solitaire serait très heureux d' abandonner cet état et de voir, dès la 110e réunion, le

Feedback