Bilan d'un début de saison

Croissance du nombre des jeunes grimpeurs de compétition La première moitié de la saison des compétitions d' escalade 1997 s' est achevée après un concours régional -et national pour la catégorie cadets ( jusqu' à 15 ansà Berne-Niederwan-gen et une épreuve de la Coupe d' Eu cadets et juniors à Chocen ( République tchèque ), à laquelle aucun concurrent suisse n' a d' ailleurs participé.

Sur les plans régional et national, le fait le plus marquant à souligner est la nette augmentation, durant l' année écoulée, du nombre des jeunes ( cadets et juniors ) qui sont attirés par l' escalade de compétition. Ce phénomène montre que le potentiel d' une solide relève est assuré. Notons également que ces grimpeurs et grimpeuses proviennent pour l' essentiel d' un petit nombre de régions, ce qui prouve que partout où l'on s' occupe des jeunes, des groupes très dynamiques et très enthousiastes se créent rapidement. Dans l' avenir immédiat, une tâche importante du CAS consistera donc à promouvoir et à soutenir ces groupes d' entraînement surtout au niveau régional, afin que les efforts accomplis ne soient pas réduits à néant au premier revers.

i \ r

Elie Chevieux, bien sûr!

Hélène Maurer ( La Croix-de-Rozon GE ) lors du concours régional de Berne-Nieder-wangen Perspectives de la saison d' automne La saison d' automne 1997 s' ouvrira par une épreuve internationale de la Coupe d' Europe cadets et juniors à Berne-Niederwangen ( 23 et 24 août ) ainsi qu' une épreuve de la Coupe suisse à Giubiasco ( 30 et 31 août ). La Coupe du monde commencera par un concours à Courmayeur ( Italie ), début septembre, et se terminera fin novembre à Birmingham ( Angleterre ). Après une assez longue pause ( depuis le Championnat du monde de Paris, début février dernier ) ces compétitions sont attendues partout avec impatience. La Coupe d' Europe cadets et juniors, elle, se terminera mi-sep-tembre par une cinquième épreuve en Slovénie. Mais le véritable moment fort de l' année, pour ces deux catégories, aura lieu à Imst ( Autriche ), où se déroulera le Championnat du monde... et où les chances sont bonnes de voir à nouveau des participants suisses décrocher des médailles. Hanspeter Sigrist, Oberbalm BE ( trad.. " " .M

»rotection

le la montagne

difesa dell'ambiente »chutz der Gebirgswelt

par la section de Berne à la cabane Gauli s' est avérée tout à fait concluante.

L' article du bulletin mentionné ci-dessus résumait les conditions nécessaires au fonctionnement d' une installation de compostage. Le principe des toilettes sèches fait intervenir des micro-organismes et une faune bactérienne qui transforment les matières fécales en compost, pour autant que de bonnes « conditions de travail » leur soient offertes: « aliments » appropriés, humidité de l' air optimale, aération, température d' au moins 17 °C, période de travail « sans dérangement ». Toutes ces conditions doivent être réunies à la fois pour que les toilettes sèches fonctionnent. L' ins peut sans autre geler en hiver. La masse à composter se conserve jusqu' au printemps, où le processus de compostage reprend dès que la température est à nouveau adéquate.

Sur la base des expériences faites à la cabane Gauli, la section de Berne a équipé la cabane Windegg, rénovée, ainsi que la Trifthütte, d' un modèle de toilettes sèches du même type, amélioré. On dispose déjà des résultats des expériences faites à la cabane Windegg, qui s' avèrent tout à fait positives.

Les toilettes sèches de la cabane Windegg La cabane Windegg enregistre annuellement quelque 1500 nuitées et autant de passages. Ces visites se

Feedback