Bivouac Lonza: accès et possibilités de courses

L' arête de Zmutt appartient aux grandes courses classiques des Alpes. Elle offre au bon alpiniste une alternative plus difficile mais plus intéressante à la voie normale du Cervin.

Accès dangereux à l' arête Jusqu' aux années 60, l' accès à l' arête de Zmutt se faisait fréquemment par la cabane Schönbiel. Il arrivait également que les alpinistes bivouaquent à l' endroit où le nouveau refuge a été érigé. Par la suite, au fur et à mesure du retrait du glacier de Tief matten, on a opté en général pour le départ depuis le Hörnli. Cet itinéraire, cependant, impose de traverser, à un quart d' heure environ de la cabane, un raide névé exposé aux chutes de pierres provenant de la voie normale, ce qui a déjà provoqué des accidents mortels. Cette situation s' est fortement aggravée du fait du réchauffement de ces dernières années.

Une plus grande sécurité grâce au nouveau bivouac Lorsque les responsables de Lonza qui préparaient les festivités du 100e anniversaire de l' entreprise ont entendu parler du souhait des guides et des alpinistes d' améliorer la situation, ils ont pris la décision de construire un bivouac. Ce qui a été fait, à l' endroit de l' arête de Zmutt où bivouaquaient les guides du passé et à partir duquel ont démarré les premiers ascensionnistes de cette arête ( A.. " " .F. Mummery, Alexander Burgener, Johann Petrus, Augustin Gentinetta, le 3 septembre 1879 ). Certes, cette voie est plus longue et un peu plus difficile que l' actuel itinéraire du Hörnli, mais elle est considérablement plus sûre. De plus, une retraite y est plus facile et pas aussi problématique dans la partie inférieure.

C' est parce que le nouveau bivouac accroît la sécurité de l' ascen du Cervin par l' arête de Zmutt -sans pour autant augmenter la ruée sur la montagne, vu sa difficulté - que Lonza a financé sa construction et qu' elle l' a offert en cadeau à la région du Haut-Valais. Et c' est donc à l' Association des guides de Zermatt que la gestion du nouveau refuge a été confiée.

Selon comm. ( trad.

Bivouac Lonza: accès et possibilités de courses

Le bivouac est ouvert toute l' année ( gardienne en été ) et se trouve à 2975 m d' altitude, aux coordonnées 615.400/92.650, sur le Sattelti ( nom mentionné par la nouvelle CN 1347 Matterhorn ). 24 couchettes et places assises, fourneau à bois et cuisinière à gaz à disposition. Renseignements au bureau des guides de Zermatt, tél. 027/966 24 60.

Accès en été a ) De Zermatt ( 1614 m ), par Zum See ( 1766 m ), Stafel ( 2139 m ) et le P. 2183, on parvient au bassin de compensation de la Grande Dixence, qu' on laisse au N pour atteindre la bordure S du Zmuttgletscher ( 3 h ).

b ) Si l'on monte par les remontés mécaniques jusqu' à Schwarzsee ( 2583 m ), on atteint la bordure S du Zmuttgletscher en 1 h par Obere Stafelalp et le P. 2183 m.

Du pied de la moraine latérale droite ( S ) du Zmuttgletscher, suivre les traces de sente ( cairns ) sur la moraine jusqu' à ce qu' on parvienne, à 2600 m, immédiatement au-dessous de la grande combe qui, au N du Sattelti, descend en direction de l' W. Tout en bas se trouve un couloir de neige ou d' éboulis ( 1 h 30 ). Monter par le glacier jusqu' à ce couloir et emprunter alors les dalles faciles à sa droite ( marquage rouge; le passage sera équipé d' un câble durant l' été 1997 ) pour atteindre, à environ 2700 m, un grand pierrier que l'on remonte. Plus haut, obliquer à droite et s' élever par un champ de neige ( parfois de glace ) pour atteindre, exactement au N du Sattelti, l' endroit où ce dernier est le plus bas et la barrière rocheuse la plus étroite. On franchit cette barrière rocheuse de vingt mètres environ par une échelle métallique, puis un câble. On parvient ainsi au Sattelti, où l'on trouve le bivouac, un peu au S ( 1 h 30; de Schwarzsee, 4 h; de Zermatt, 6 h ).

Possibilités de courses Le bivouac Lonza, à l' arête de Zmutt

J

Vue sur le Cervin: la face ouest, avec l' indication de l' endroit où se trouve le nouveau bivouac Lonza ( 2975 m ) Baltschiederklause Les travaux de transformation sont achevés et la cabane, désormais agrandie à 76 places, est à nouveau à la disposition des visiteurs. Réservations et gardiennage selon la liste des cabanes 1997 ( voir Les Alpes 3/97, p.31 ).

par des côtes et des couloirs ( 2 h; reconnaître l' itinéraire la veille !). Cet accès doit être équipé de points d' assurage et amélioré en été 1997, afin de rendre possible une retraite sûre en cas d' orage. De l' altitude de 3500 m, suivre l' itinéraire partant de la cabane du Hörnli.

b ) Arête SW ( arête du Lion, ou arête italienne ): Traverser le Tiefmattengletscher jusqu' au P. 3078, monter un bref couloir et atteindre l' arête de rocher et de neige qui conduit au P. 3547 ( 2 h ). De là, suivre l' arête en direction de l' E, contourner par la droite la Testa del Leone et atteindre la voie normale de l' arête SW2 h ).

c ) Tour du Cervin: Atteindre la Testa del Leone par b ). Descendre par la voie normale de l' arête SW jusqu' à la Croce di Carrel ( 2920 m ) et traverser ensuite sous la paroi S du Cervin pour atteindre le Furggjoch ( 3271 m, 5-6 h du bivouac ). Descendre au NE et gagner, au-dessus du P. 2973, une bande rocheuse conduisant vers la droite au Furggletscher. De là, atteindre Schwazsee ( 2 h ).

d ) Arête E de la Dent d' Hérens: Monter au P. 3547 par b ). Suivre l' arête E.

On trouvera de plus amples indications dans Alpes Valaisannes 3 - du Col Collon au Theodulpass, de M. Brandt et dans le Guide du Valais -Du Trient au Nufenen ( sélection d' iti ), de H. Biner ( tous deux aux éditions du CAS ).

Hermann Biner, Zermatt ( trad. )

Feedback