Cabanes du CAS (Qu'attend-on des -)?

tifugi e bivacchi

Qu' attend des cabanes du CAS?

Les cabanes du CAS jugées par l' émission des consommateurs de radio DRS

Les attentes et les besoins des consommateurs englobent désormais aussi le domaine de la montagne. Tout alpiniste doit admettre ce fait, même si le ravitaillement par hélicoptère choque sa conception du respect de l' environnement, si la lumière électrique n' est pas très romantique et si le téléphone sonne sans arrêt à la cabane, lui rappelant désagréablement la vie quotidienne. Lentement mais sûrement est arrivé ce qui devait arriver: on apprécie de pouvoir boire une bière après la course, d' avoir de la salade rafraîchie par l' éner électrique, et personne ne peut se passer de téléphone, même pas ceux qui voulaient fuir le monde. Quelles sont les conséquences de cette évolution?

En s' étendant jusqu' aux montagnes, la société de consommation y a aussi fait monter les défenseurs des consommateurs. Dans le cas présent, il s' agit de la radio DRS et son magazine de la consommation « Espresso ». Plusieurs collaborateurs de cette émission ont fait une randonnée de 21 jours, de l' Engadine au Jura, en racontant les expériences qu' ils ont vécues dans les hôtels, dans les cabanes du CAS et sur les sentiers pédestres. Pour nous autres amis de la montagne, une telle émission est une bonne chose, car ce monde qui nous est familier est d' habitude traité en parent pauvre par les médias électroniques. L' alpiniste actif a aussi de quoi se réjouir: à côté de tout ce qu' il a pu trouver de positif en cabane, il constate en effet que dans ce domaine aussi, certaines améliorations sont nécessaires.

« Espresso »: d' énormes différences entre les cabanes Dans l' émission « Espresso », le réalisateur Mark Zumbühl a fait état « d' énormes différences » entre les divers hôtels et cabanes visités. Il a par exemple une impression favorable de la Medelserhütte où « le jeune couple de gardiens se donne à fond » et où « du pain frais arrive tous les jours sur la table ». En revanche, les journalistes de la radio ont trouvé l' accueil 01 B.

fon Hütten und Biwaks

Feedback