Championnat suisse de vitesse à Lucerne. Série de compétitions nationales 2002 | Club Alpin Suisse CAS

Championnat suisse de vitesse à Lucerne. Série de compétitions nationales 2002

Championnat suisse de vitesse à Lucerne

Après les trois premières manifestations, toutes consacrées à l' escalade de blocs, c' est à Lucerne, dans le cadre de la « Luga », qu' a eu lieu, le 5 mai dernier, le championnat suisse d' escalade de vitesse, faisant également partie de la Maverick Climbing Cup.

« Au milieu des gens », telle était la devise du championnat suisse de vitesse qui s' est tenu lors de la foire lucernoise « Luga ». A travers ce slogan, Simon Wandeler, l' organisateur de la manifestation, a voulu établir le contact avec tous ceux qui n' entendent rien à l' escalade de compétition.

A l' entrée de la « Smile City », les visiteurs de la « Luga » étaient accueillis par une paroi d' escalade de 12 mètres de hauteur peinte aux couleurs du canton

Christina Schmid, la championne suisse de bloc 2002 en catégorie Minimes ( années 1989–1992 ) L' escalade de vitesse demande une concentration extrême. Roman Felix ( 7 e place ) tout près d' atteindre le sommet de son bloc Pho to s: Fl av ia Brü es ch

de Lucerne. Et c' est là qu' ils ont pu admirer les meilleurs grimpeurs et grimpeuses suisses s' affrontant sur des parcours parallèles, montant à une vitesse incroyable les parcours tracés.

Vitesse d' abord Les modalités du concours étaient simples et claires: le plus rapide des deux concurrents était le vainqueur et cette façon de faire par comparaison directe rendait la compétition passionnante. Le champion suisse d' escalade de blocs, Matthias Müller, n' aurait jamais pensé qu' il serait de nouveau le plus rapide. Il avait même déclaré avant le concours: « L' escalade de vitesse, ce n' est pas mon truc. » Mais sa participation à la finale a toutefois bien montré que ce type d' es était aussi « son truc ». Une glissade de son concurrent Roman Felix et un nouveau temps amélioré à huit secondes lui ont assuré son second titre de champion suisse. Une magnifique performance a également été réalisée par Michel Piola, de Genève. Bien que de très loin le concurrent le plus âgé de la catégorie Messieurs, il ne s' est incliné que dans la petite finale contre Sandro Niklaus.

LES ALPES 8/2002

Grande nouveauté de cette journée: l' ouverture de la compétition aux femmes. Un brin déçue par son premier temps de 25 secondes, Susanne Etter parvenait à l' améliorer de plus de 5 secondes en finale de l' Elite et à prendre le meilleur sur Alexandra Eyer. En catégorie Dames, c' est Anna-Barbara Knoblauch qui s' est imposée devant Dorothee Hunziker et Brigitte Altwegg.

Jeunes prometteurs Avec des temps de près de 16 secondes, les filles de la catégorie Jeunesse ont été convaincantes. Anouk Piola s' est imposée devant Annina Guggisberg et Anita Kolar. Tout comme au championnat suisse d' escalade de blocs à Genève, Christina Schmid, chez les Minimes ( années 1989–92 ), s' imposait devant Viola Sommer. Quant à Remo, le frère de Viola, il obtenait avec 11 secondes la qualification dans la catégorie Jeunesse A masculine. Il rata toutefois une prise en demi-finale et c' est la troisième place qui lui est revenue, derrière Daniel Winkler et Daniel Schmid. C' est à un duel que se sont livrés Mauro Gschwend et son partenaire d' entraînement Mario Sommer dans la catégorie Jeunesse B masculine. Chez les Minimes masculins, le champion suisse sur les blocs, Théo Genecand, ne s' est pas laissé démonter et s' est imposé devant Florian Köberle. Les résultats du championnat suisse de vitesse et des Maverick Climbing Cups peuvent être consultés sur www.sac-cas.ch a

Flavia Brüesch, attachée de presse de Maverick Climbing Cup ( trad. )

Feedback