Compétitions de ski-alpinisme 98: la saison des nouveautés

Entré depuis peu dans le giron des activités du CAS, le ski-alpi-nisme de compétition s' apprête à vivre une nouvelle saison riche en nouveautés. Parcours plus alpins, matériel en pleine évolution, développement des courses à deux et nouvelle course dans l' Oberland bernois seront les points forts du championnat suisse. Hors de ce circuit, la Patrouille des Glaciers sera le grand rendez-vous de l' hiver avec le Super-Tro-phée du Muveran, qui servira de finale à la Coupe d' Europe.

Jadis réservé aux fondeurs et à quelques adeptes de la randonnée, le ski-alpinisme de compétition a connu un essor considérable ces quinze dernières années. Grâce au succès populaire des courses suisses et au développement des championnats nationaux, de la Coupe d' Europe et du Championnat d' Europe, ce sport séduit de plus en plus de skieurs de montagne. Les organisateurs ont suivi cette évolution. Les nouveautés proposées cette saison par le championnat suisse en sont le témoin.

Des parcours plus alpins Les qualités des skieurs et le développement d' un matériel alpin ultraléger - des skis de 1080 g, par exemple - ont conduit les organisateurs à revoir le profil de leurs parcours. Tout en restant accessibles à chacun, ces tracés sont aujourd'hui plus alpins. A la montée comme à la descente, les pentes sont plus raides. Quelques passages techniques - couloirs ou arêtes - sont introduits. Ils donnent lieu à des changements de matériel qui doivent être parfaitement maîtrisés pour éviter les pertes de temps. Les meilleures équipes enlèvent leurs peaux de phoque et passent en position de descente en moins de 40 secondes. C' est presque de la Formule 1! Ajoutons à cela le fait que les écarts à l' arrivée sont de plus en plus minces et l'on comprendra mieux pourquoi l' assistance extérieure à l' équipe est désormais interdite.

On relèvera encore que la tendance est à l' organisation d' épreuves entièrement sur neige. Aussi les parties à parcourir à pied sur le terrain doi-vent-elles être réduites au maximum, voire supprimées. Il est possible de remonter un départ et d' arrêter un chrono au bas de la neige. On économise ainsi les organismes des coureurs et, surtout, on élimine l' inégali que constituent les chaussures de télémark, plus adaptées à la course à pied que les chaussures à coques.

Le calendrier 98 offrira aux coureurs des tracés revus et corrigés au Trophée des Gastlosen, au Trofeo di Bivio et au Super-Trophée du Muveran. Ainsi, en deux ans, tous les parcours auront été modifiés. On peut Alpiniski des Dents du Midi 97: derrière la Tour Salière encore ajouter une nouvelle course, la Diamir-Race, dans le Diemtigtal, qui sera la deuxième course organisée outre-Sarine.

Des équipes de deux Dès 1999, la transition sera totale. Le championnat suisse de skialpinisme sera passé des équipes de trois à celles de deux coureurs. La plus grande homogénéité des formations rend la compétition plus ouverte, plus équilibrée et plus spectaculaire. Et pas seulement aux premiers rangs. De plus, il est plus facile de composer une paire. Même l' entraînement s' en trouve facilité. Avantage supplémentaire, la sécurité. Une équipe plus homogène est plus efficace dans le terrain. A trois, il y a pratiquement tou- Départ de l' Alpiniski des Dents du Midi 97 Alpiniski des Dents du Midi 97: au col de la Golette jours un retardataire. Cet hiver, seul le Défi des Faverges se disputera encore à trois, pour la dernière fois. A la Diamir-Race, il sera possible de choisir cette formule mais hors championnat.

Reste, il est vrai, la Patrouille des Glaciers, qui continue de se courir à trois. Mais elle doit se préparer à quatre ( 2 + 2 ). L' obligatoire remplaçant doit aussi s' entraîner.

Enfin, exception à la règle, le Trophée de Valerette se court individuellement. Sous la forme d' un prologue, il permet aux valeurs de s' affirmer et à certaines équipes de se composer. De plus, le classement du championnat suisse étant individuel, il permet de séparer les concurrents ex-aequo.

Coupe d' Europe Outre le championnat suisse, les coureurs suisses pourront participer à la Coupe d' Europe. On notera que le CAS a officiellement demandé son adhésion au CISAC ( Comité international de ski-alpinisme de compétition ), qui chapeaute cette compétition.

Comme l' an dernier, la finale de cette épreuve se disputera sur sol suisse. C' est le nouveau et très spectaculaire Super-Trophée du Muveran qui en sera le cadre. Sur son parcours réduit, se disputera également le 2e Championnat d' Europe juniors.

Claude Défago, Monthey VS Championnat suisse 1er février 15 février 1er mars 15 mars 29 mars 5 avril 19 avril Hors championnat 1er mars 30 avril-2 mai Coupe d' Europe 1e' mars 5 avril 13 avril 19 avril

Compétitions de ski-alpinisme 1998

Trophée de Valerette, Choëx/Monthey ( VS ), 1800 m déniv. individuel. Rens.: 024/471 6221 ou 4728629 Trophée des Gastlosen, Charmey-Jaun ( FR ), 2200 m déniv., 2 coureurs. Rens.: 026/927 14 98 Diamir-Race, Diemtigtal ( BE ), 2120 m déniv., 2 coureurs. Rens.: 033/671 0016 Trophée des Dents-Blanches, Champéry ( VS ), 1800 m déniv., 2 coureurs. Rens.: 024/4791694 Défi des Faverges, Crans-Montana ( VS ), 2620 m déniv., 3 coureurs. Rens.: 027/485 0404 Trofeo di Bivio, Bivio ( GR ), 2950 m déniv., 2 coureurs. Rens.: 081/65912 22 Trophée du Muveran, Les Plans/Bex ( VD ), 2600 m déniv., 2 coureurs. Rens.: UPA 10, CP4028, 1002 Lausanne Patrouille de la Maya, St-Martin ( VS ) Patrouille des Glaciers, Zermatt-Verbier ( VS ) Inscriptions closes.

Aneto Molieres, Espagne ( Pyrénées ) Le Grand Béai, France ( Queyras ) Tour du Ruitor, Italie ( Val d' Aoste ) Super-Trophée du Muveran, Suisse Autres courses à l' étranger ( sélection ) 19 janvierAssault des Mémises, France ( Thonon ) 12-15 marsPierra Menta, France ( Beaufortain ).

10 000 m déniv. en quatre jours!

Le calendrier détaillé et tous les renseignements peuvent être obtenus au secrétariat central du CAS, à Berne, ou auprès de M. Raphy Frossard, 1869 Massongex VS, tél./fax 024/471 81 39.

Feedback