Consommer intelligent. Energie et environnement

Montagne e ambiente Berge und Umwelt Energie et environnement

Consommer intelligent

Consommer de l' énergie faire partie de notre quotidien. Nous sommes à peine conscients des effets de cette consommation sur la nature et l' en vironnement; or ils se font sentir tout particulièrement dans l' espace alpin et d' autres milieux sensibles. Il existe un large éventail de solutions modernes et intelligentes pour éco- nomiser de l' énergie ou employer des énergies renouvelables.

Enormément d' énergie est consommée à travers le monde et la prospérité d' une région dépend directement des ressour- ces énergétiques dont elle dispose. Dans les pays industrialisés comme la Suisse, la consommation, qui a déjà atteint un niveau élevé, augmente moins qu' avant. A l' inverse, dans les économies en transi- tion, telles la Chine et l' Inde, la demande en énergie est particulièrement élevée en raison du développement rapide de l' économie. Ainsi, en Chine par exemple, la consommation d' électricité a quadru- plé, passant de 550 milliards de kilowatt- heures ( kWh ) en 1990 à plus de 2000 mil- liards de kWh actuellement.

La Suisse n' est pas un élève modèle En 2003, on a consommé en Suisse plus de 242 milliards de kWh. Plus de la moi- tié de cette énergie provient de combus- tibles et de carburants à base de pétrole, un petit quart, de l' électricité et à peine plus d' un dixième, du gaz. La croissance de l' économie et la consommation totale d' énergie continuent de progresser en- semble; depuis 1970, c' est surtout les transports qui font augmenter la con- sommation.

La consommation d' électricité n' est pas en reste: selon les objectifs du pro- gramme SuisseEnergie, entre 2000 et 2010, la consommation ne devait pas augmenter de plus de 5%. En réalité, elle a déjà augmenté de 7,3% depuis l' an 2000 et il est peu probable que cette ten- dance s' inverse prochainement. Dès lors, il faudrait faire nettement plus d' efforts pour encourager une utilisation ration- nelle de l' électricité 1. Le cancre de la classe: la mobilité Les sports et loisirs en montagne impli- quent une importante consommation d' énergie, entre autres pour les déplace- ments. L' augmentation du trafi c moto- risé, notamment pour les loisirs, pèse sur l' environnement. En Suisse, plus des deux tiers des kilomètres-passagers sont par- courus en voiture – la part du rail est d' à peine 14%. Pourtant, le choix du moyen de transport a une infl uence très nette sur la consommation et le type d' énergie. Le site Internet www.alpesonline.ch développé par le CAS permet de planier ses trajets en transports publics lors- qu' on se rend en montagne. Si néan- moins, on se décide pour la voiture, on peut tout de même se montrer judicieux dans le choix et l' utilisation de son véhi- cule: les transmissions automatiques et la climatisation augmentent la consom- mation de carburant de 6 et 14% respec- tivement, alors qu' un modèle économi- que combiné avec un style de conduite raisonnable permettent une réduction pouvant atteindre 27% 2. L' étiquetteEnergie pour les voitures permet de comparer les véhicules entre eux sur la base de critères écologiques. Agir chez soi L' emploi de technologies intelligentes permet également de faire des écono- mies d' énergie et d' argent à domicile. Ainsi, les bâtiments Minergie consom- ment jusqu' à 50% de moins que les mai- sons ordinaires. La maison passive, qui tient compte des dernières découvertes en matière d' énergie, consomme même six fois moins qu' un bâtiment d' il y a quarante ans. Les systèmes de chauffage modernes, dont la pompe à chaleur, per- mettent de limiter sa dépendance des combustibles fossiles. Cette technique qui s' est largement imposée en Suisse utilise la chaleur présente dans l' air, la terre ou l' eau, faisant augmenter sa tem- pérature dans un compresseur pour l' utiliser pour le chauffage. Ainsi, on ne nécessite que 30% d' électricité pour pro- duire 100% de chaleur. Si, en plus, on fait 1 Parmi les efforts nécessaires, une meilleure utilisation de l' étiquetteEnergie et de nouveaux critères pour l' autorisation d' appareils électriques, la fi xation d' objectifs d' effi cacité avec des entreprises dans le cadre de l' Agence de l' énergie pour l' écono, ainsi que le renforcement des programmes visant à promouvoir des moteurs électriques effi caces. Dès 2006, l' étiquetteEnergie existera aussi pour les bâtiments, les machines à café et les aspirateurs. 2 Des cours allant dans ce sens sont proposés sous le label Eco-Drive®.

Illustr ation: L u cas Zbinden L E S A L P E S 9 / 2 0 0 5 marcher la pompe avec du courant éco- logique certifi é, on utilisera exclusive- ment de l' énergie renouvelable pour se chauffer.

En ce moment, le bois est une source d' énergie sur le retour. D' une part, dans les forêts suisses, il pousse bien plus de bois qu' on n' en utilise, d' autre part, les chauffages utilisant du bois sous forme de copeaux sont très perfectionnés et fa- ciles d' emploi. Pour chaque kWh entrant, on produit huit à douze kWh d' énergie utile. Il faut en outre tenir compte des avantages pour l' économie: le bois crée 100% de valeur ajoutée à l' intérieur de la Suisse, alors que pour un chauffage au mazout ou au gaz, seuls 25 à 40% de la valeur ajoutée profi tent à l' économie na- tionale.

En complément à un chauffage tradi- tionnel, on peut aussi utiliser l' énergie solaire pour économiser du mazout, du gaz naturel ou de l' électricité. Une mai- son individuelle consommant chaque année 1500 litres de gaz naturel pourrait couvrir environ 20 à 25% de sa consom- mation en chauffage et en eau chaude au moyen de 15 à 20 m 2 de capteurs solaires et d' un volume de stockage d' eau chaude d' environ 1500 litres. La production d' électricité photovol- taïque, en utilisant la lumière du soleil, coûte plus cher. La quantité d' énergie qu' on peut produire est limitée par le rendement, qui ne dépasse pas 12%. Néanmoins, les panneaux solaires sont parfois la solution idéale, par exemple pour les cabanes du CAS situées loin de tout et notamment du réseau électrique.

Enfi n, on peut réaliser d' importants gains d' énergie en choisissant judicieu- sement les appareils électriques. A l' achat d' un frigo, d' un congélateur, d' une machine à laver, d' un séchoir à linge, d' un lave-vaisselle, d' un four ou d' une lampe, il y a un net avantage à sélectionner un appareil de classe A. En effet, les économies d' énergie réalisées permettront avec le temps de récupérer l' investissement fait lors de l' achat. On pense aussi trop rarement à la consommation des appareils laissés en mode veille: les appareils électroména-gers qui restent allumés représentent 0,75% de la consommation de notre pays, à savoir 80 millions de francs. Sur ces 0,75%, la part de consommation d' électricité des machines à café s' élève à 0,5%. Un appareil qui s' éteint automati- quement lorsqu' on ne l' utilise pas pré- sente donc un avantage signifi catif. Mieux encore, penser à l' éteindre soi- même après chaque utilisation. a S i m o n B i e r i, diplômé EPF en sc. nat.

J ü rg M e ye r, préposé à l' Environnement du CAS ( trad. ) Consommation fi nale d' énergie en Suisse: depuis 1970, ce sont surtout les transp orts qui augmentent substantiellement la consommation L' eau: une source d' énergie essentielle en Suisse. Elle permet de produire de l' électricité sans nuire à l' environnement Photo: archives Jürg Meyer Graphique: màd Les membres du CAS peuvent réagir En montagne, on utilise de plus en plus d' appareils qui consomment de l' énergie. On ne part plus sans son télé- phone portable et les GPS – systèmes de géopositionnement par satellite – ou autres caméras digitales sont de plus en plus courants. L' entreprise Rätia Energie, sponsor du CAS, propose à tous les membres du CAS du courant écologique sous la marque PurePower Graubünden. Ainsi, on peut couvrir 100% de sa consommation personnelle à l' aide d' énergie renouvelable.

Plus d' informations Vous trouverez plus d' informations sur les sites Internet suivants:

Economies d' énergie: www.energieetikette.ch, www.topten.ch, www.energieeffi zienz.ch Conduite raisonnable: www.eco-drive.ch Car-sharing: www.mobility.ch Construction et rénovation écologique: www.bau-schlau.ch Pompes à chaleur: www.pac.ch ( Groupe- ment promotionnel suisse pour les pom- pes à chaleur ) Chauffage au bois: www.vhe.ch ( Ener- gie-bois Suisse ) Courant écologique: www.REpower.ch ( PurePower Graubünden, en allemand/ italien )

Vie du club

Vita del club Aus dem Clubleben L E S A L P E S 9 / 2 0 0 5 Georges Pellaton ( d. ) avec ses camarades au bivouac sur les Engelhörner Georges Pellaton, 100 ans, est toujours fasciné par les montagnes. Pour lui, « l' alpinisme était bien plus qu' un sport » Depuis 1959, le centenaire vit sur l' alpe de Worb

Feedback