Coupe d'Europe cadets et juniors à Bozen (3-4 mai 97)

3-4 mai 1997

Avec cette première épreuve de la Coupe d' Europe 97, l' équipe suisse juniors est entrée du bon pied dans la nouvelle saison. Iva Hartmann, Roland Peretti, Andy Läuber et Raphaël Lâchât se sont même offert le luxe de figurer parmi les médaillés.

Après le succès remporté par la Coupe d' Europe cadets et juniors de l' an dernier, il a été décidé lors de la séance de l' association internationale qui s' est tenue fin avril à Turin d' intégrer définitivement cette série d' épreuves dans le calendrier des compétitions du CIEC ( Comité international de l' escalade de compétition ) de I' UIAA. S' ajoutant à la Coupe du monde générale, aux masters et au Championnat du monde juniors, la CEJ ( Coupe d' Europe Jeunesse ), avec ses modalités spécialement adaptées aux jeunes, s' installe donc solidement sur la scène de l' escalade de compétition internationale.

La saison démarre à Bozen Plus de 100 filles et garçons étaient au rendez-vous, provenant d' Italie, d' Allemagne, d' Autriche, de Belgique, de Hollande, de Slovénie, de Slovaquie, de République tchèque, de Russie, d' Ukraine, d' Espagne, de Pologne et de Suisse, et c' est surtout chez les garçons qu' on a assisté à une très vive concurrence. Quatre participants étaient admis par association et par catégorie ( cadets B 1982-83, cadets A 1980-81 et juniors 1978-79 ). Les deux tours éliminatoires se sont déroulés selon le système « flash » ( les partici- pants assistent à une démonstration du parcours et peuvent regarder leurs adversaires grimper ) et les dix meilleurs étaient qualifiés pour les finales ( à vue ). Comme l' an dernier, les catégories garçons, ainsi que cadets A et B filles étaient fortement représentées, tandis que les juniors filles étaient malheureusement peu nombreuses, reproduisant la situation qu' on avait observée dans les concours nationaux.

Bilan suisse Les deux tours de qualification, auxquels chacun peut prendre part, ont duré tout le samedi. Comme la manifestation se déroulait dans le cadre de la Foire aux loisirs de Bozen ( Tyrol du Sud ), le mur de 15 m de hauteur, tout à fait digne d' une épreuve de Coupe du monde, était érigé en plein air; et par bonheur, un soleil radieux a rendu les temps d' attente plus supportables. Tandis que Roland Bigler ( cadets A ) et Matthias Müller ( juniors ) rataient de justesse leur qualification et que David Gisler ( juniors ), pour sa première apparition internationale, obtenait un bon 19e rang, les autres participants suisses réussissaient à se qualifier pour les finales.

Dimanche, journée des finales Les épreuves des finales ont commencé très tôt le dimanche matin. Chez les cadets A garçons, deux participants ont réussi à escalader le parcours - coté 7 cjusqu' à la dernière prise. Pour le Jurassien Raphaël Lâchât, le concours s' est terminé une prise plus bas. Mais en remportant la troisième place de ce qui était pour lui aussi le premier concours international, il a réussi une fort bonne Résultats Juniors garçons -S^BM I Juniors filles « I

1. Timo Lautenschlägefl 2. Roland Peretti 3. Andy Läuber 14. Matthias Müller 19. David Gisler CH CH CH CH f i. Bettina Schöpf * 2. Iva Hartmann |

3

Cadets A garçons

1 Cadets A filles -

1. Bostjan Potocnik 2. Patxi Usobagia 3. Raphaël Lâchât 7. Manuel Hassler 13. Roland Bigler SLO E CH CH CH 1. Blaza Klemencic 2. Sasa Truden 3. Katarina Stremfelj 7. Alexandra Eyer SLO SLO SLO CH Cadets B garçons Cadets B filles 1. Caspar Ten Sijthoff 2. Tomaz Valjavec 3. Rant Blaz NL SLO SLO 1. Maria Belomestnova 2. Sarka Obadalova 3. loulia Abramtchouk RUS CZ RUS entrée en scène. Manuel Hassler, de Bienne, s' est retrouvé un peu au-des-sous, avec cinq autres participants, décrochant finalement la 7e place, en raison de ses moins bons tours préliminaires. Chez les juniors, où la confrontation a été passionnante, Roland Peretti, de Maladers GR, s' est classé au 2e rang et Andy Läuber, de Reichenbach BE, au 3e. Autre nouveau venu sur la scène internationale, Roland Peretti en particulier ne s' est guère laissé impressionné et il a certainement été la grande surprise positive de la manifestation. Andy Läuber a pu faire valoir ses bonnes performances à l' entraînement et il a témoigné - tout comme Roland Peretti - de solidité nerveuse.

Chez les cadettes A, la gracieuse Zurichoise Alexandra Eyer a réussi un excellent concours. Pour sa première année en catégorie A, elle aussi ne s' est pas laissé impressionner par la forte concurrence mais a grimpé de façon sereine et décontractée. Sa performance a été récompensée par une 7e place au classement général.

Dans la catégorie des juniors filles, deux concurrentes seulement prenaient le départ, l' Autrichienne Bettina Schöpf et Iva Hartmann, de Maienfeld GR, mais toutes deux appartiennent aux espoirs de l' esca féminine internationale. C' est l' Autrichienne qui s' est imposée ici, sur un parcours de finale difficile techniquement, pas très raide, reléguant donc Iva Hartmann à la 2e place. Il reste à espérer que lors des prochains concours, on voie à nouveau un plus grand nombre de concurrentes prendre le départ dans cette catégorie.

Suite des événements Les prochaines épreuves de la Coupe d' Europe juniors et cadets de cette année ( Dortmund/D 31 mai-1er juin, Chochen/Tch 5-6 juillet, Berne-Niederwangen 23-24 août, Kranj/Slo 12-13 septembre ) offriront certainement des joutes passionnantes. L' équipe suisse essaiera en tout cas -tout comme à Bozen - de faire bonne figure dans les finales.

Gabriele Madiener, entraîneuse nationale, Oberbalm BE ( trad.

Jouvelles des ALPES

II notiziario delle ALPI

japonaise, et celui du Gangotri II ( 6590 m ) par un groupe indien de Calcutta, le 22 août. Un membre d' un groupe espagnol a réussi le 18 mai la première ascension de l' arête SW du Chaturangi III ( 6393 m ). Une tentative indienne a échoué en mai-juin à la face W du Chandra Parbat ( 6728 m ). Tentatives infructueuses également pour une équipe britannique à la face E du Bhagirathi II ( 6512 m ), en octobre; et au pilier SW du Bhagirathi III ( 6454 m ) pour deux groupes espagnols séparés, en août et octobre, ainsi que pour une équipe canadienne et des membres d' une expédition américaine dont deux membres ont par ailleurs gravi le Shivling ( 6543 m ) par le pilier E, le 24 septembre. Cette dernière montagne a également été escaladée via son arête W par les 4 membres d' un groupe allemand, les 22-23 août, et par 3 membres d' un groupe coréen, le 22 septembre.

Diverses tentatives ont eu lieu: au Kämet ( 7756 m ) en septembre-octo-bre par un groupe indien ( voie nor- a.

ULPEN-Nachrichten

L' an dernier, les 7000 indiens n' ont pas attiré un grand nombre d' expéditions et aucune première ascension n' y est à signaler; les montagnes de moindre altitude, en revanche, ont connu une affluence certaine. Par ailleurs, I' lndian Mountaineering Foundation a revu à la hausse les taxes d' ascension.

Kumaon et Garhwal La Nanda Devi E ( 7434 m ) a été gravie par deux membres d' une équipe coréenne de quatre personnes. Accompagnés de deux Sherpas, ils ont atteint le sommet par l' arête S, dont la première ascension avait été réalisée en 1939 par une expédition polonaise et qui avait été reprise une ou deux fois depuis lors.

Le Chaukhamba II ( 7068 m ) a été escaladé par deux membres d' un groupe coréen de 9 grimpeurs qui ont atteint le sommet le 14 mai. Il s' agis de la deuxième ascension à partir du glacier de Gangotri, avec une variante passant par l' arête NE ( par rapport à la première ascension effectuée en 1995 par une expédition indienne, qui avait emprunté l' arête NW ).

Deux expéditions, une espagnole et une allemande, ont échoué dans leur tentative d' ascension du Trisul ( 7120 m ), en septembre-octobre. Il en est allé de même au Changabang ( 6864 m ) pour 4 grimpeurs britanniques qui tentaient la première ascension de la face nord, haute de 1600 m, et qui ont atteint le 15 juin l' altitude de 6200 m.

Deux membres d' une équipe coréenne ont atteint le sommet du Mana Parbat II ( 6771 m ) par l' arête W, le 12 septembre.

Le sommet du Gangotri I ( 6672 m ) a été foulé les 30 septembre et 1er octobre par 4 membres d' une équipe male ); au Thalay Sagar ( 6904 m ) par quatre groupes, un coréen en mai-juin à la face NW, un américain entre août et octobre à la face N, un australien à l' arête N et un groupe espagnol qui a abandonné pour maladie du chef d' expédition; au Meru ( 6660 m ) par 4 Allemands à la face E; à la Nanda Ghunti ( 6309 m ) par un groupe britannique à l' arête E, en septembre-octobre; au Panch Chuli ( 6312 m ) par 5 membres d' un groupe indien conduit par Divyesh Muni, en mai.

Des succès ont encore été enregistrés sur les montagnes suivantes: par un groupe tchèque à la face SE du Bhrigupanth ( 6772 m ); par 5 membres d' un groupe indien de la Doon School de Dehra Dun, au Jaonli ( 6632 m ), le 16 juin; par les 3 membres d' une équipe de Singapour à l' arête SE du Jogin ( 6465 m ), le 28 juin; par un groupe indien au Sri Kailash ( 6931 m ), le 26 septembre; par un groupe indo-américain parrainé par l' Himalayan Changabang ( 6864 m ), face nord Le versant NE du Chombu ( 6362 m ) Club et qui a gravi cinq sommets jusqu' à 5805 m dans la vallée de la Parvati du Sud.

Kullu et Lahaul Le Kullu Pumori ( 6553 m ) a été gravi les 20 et 22 juillet par 7 membres d' un groupe indien dont le chef adjoint, du nom de Premiai, devait se noyer le 25 juillet en traversant la rivière Karcha. La montagne a également été gravie le 27 septembre par 14 membres, puis le lendemain par 13 autres membres d' un groupe de l' armée indienne comprenant 8 femmes.

Autres ascensions réussies: au Tin-durasi ( 6004 m ), dans la vallée de la Thirot, Lahaul, dont deux Espagnols ont signé la première ascension; au C.B.13, gravi par 4 membres d' un groupe indien, le 16 août; au C.B.14, réussi par deux Japonais le 14 août; au Chhamser Kangri ( 6622 m ), escaladé par 3 groupes indiens séparés en juillet-août; au Kang Yissay ( 6400 m ), escaladé par la face N et l' arête W, le 4 juillet, par un membre d' un groupe autrichien accompagné de deux porteurs; au K.R.4 ( 6340 m ) par trois grimpeurs japonais, le 14 août, par la face N et l' arête N; au Gangstang ( 6164 m ), par 3 membres d' une expédition indienne de Calcutta et deux porteurs, le 12 août.

Assam Le Gorichen ( 6858 m ) a été escaladé le 27 septembre par une expédition de l' armée indienne et le Gorichen Est ( 6422 m ) par un membre d' un groupe de Calcutta et deux Sherpas, le 18 octobre.

Sikkim Six grimpeurs britanniques et le colonne! Sandhu sous la conduite de Doug Scott ont escaladé le Chombu Est ( 5745 m ) et effectué une reconnaissance des principaux sommets du Chombu ( 6362 m ) et du Gurudong-mar ( 6715 m ), durant une période de mauvais temps continuel, en octobre. Le groupe a été contraint de payer deux fois les taxes d' ascension, à l' Indian Mountaineering Foundation aussi bien qu' au gouvernement du Sikkim!

Nouveaux tarifs et réglementations Le 26 octobre 1996, l' Indian Mountaineering Foundation a procédé à une révision de la réglementation et des taxes appliquées aux expéditions étrangères souhaitant entreprendre des ascensions dans l' Himalaya indien. Les nouveaux tarifs sont les suivants ( entre parenthèses, l' ancien tarif ):

Shivling ( 6543 m ), face NW Sommets de moins de 6000 m 6001 m-6500 m 6501 m-7000 m Dès 7001 m Nun et Kun Sommets des « restricted areas » Sommets du Karakoram oriental gratuit750 ) $1500 ( 1125 S; $2000 ( $1600

$ 30002250 Z $3000 ( $2815a $ 400037503 Les quatre premières taxes cidessus valent pour un groupe de 12 personnes. Pour chaque personne supplémentaire ( jusqu' à 16 ) s' ajoute une taxe de $ 30O. Les deux dernières s' entendent pour un groupe de 8 membres étrangers au maximum, faisant partie d' une expédition conjointe de 16 personnes au maximum ( incluant donc 8 Indiens ). Seules les expéditions conjointes sont autorisées dans le Karakoram oriental.

Notons enfin qu' un dépôt de $ 1000 est désormais encaissé au titre de la « sécurité environnementale », remboursable sur présentation d' un « All Clear Certificate » issu par l' offi de liaison de l' expédition. De plus, une taxe d' environnement non remboursable de $ 300 sera perçue pour chaque expédition.

Trevor Braham, Lausanne ( trad.. " " .U

»our l' alpiniste, le skieur ît le randonneur

»er l' alpinista, lo sciatore e l' escursionista

=ür Skitourenfahrer, Bergsteiger und -wanderer

B.

Feedback