L’influence des sacs à dos airbag Avalanches: la propension au risque avec un sac airbag

En savoir plus

Randonnée et glisse au Piet Course à raquettes au Hoch-Ybrig

En savoir plus

Revue actuelle 2020/02

Nouveautés par rubrique

Des ruisseaux et le CO2

Les montagnes recouvrent 25% de la surface de la Terre et leurs ruisseaux et rivières contribuent pour plus d’un tiers au ruissellement global des cours d’eau du monde. Le rôle des ruisseaux de montagne dans le cycle global du carbone n’avait pourtant encore pas été évalué avec précision. Åsa Horgby, doctorante à l’EPFL, s’y est collée, entourée d’une équipe internationale. Ils viennent de publier dans la revue Nature Communications la première étude à large échelle permettant d’évaluer qu’en moyenne, et par mètre carré, ces cours d’eau affichent un taux d’émission de CO2 plus élevé que dans d’autres ruisseaux et rivières du monde situés en plaine. La turbulence de leurs eaux, liée à la pente des montagnes, en est l’une des causes. Ainsi, alors qu’ils ne représentent que 5% de la surface de tous les cours d’eau de la planète, ces ruisseaux pourraient être responsables d’entre 10 et 30% des émissions de CO2 globales annuelles de tous les réseaux fluviaux, selon les chercheurs.

Pour effectuer ce calcul global, les auteurs de l’étude se sont basés sur une découverte que l’EPFL, publiée en février et indiquant que la vitesse des échanges gazeux dans les ruisseaux de montagne était 100 fois plus élevée que nous le pensions.

Des ruisseaux et le CO2

Les montagnes recouvrent 25% de la surface de la Terre et leurs ruisseaux et rivières contribuent pour plus d’un tiers au ruissellement global des cours d’eau du monde. Le rôle des ruisseaux de montagne dans le cycle global du carbone n’avait pourtant encore pas été évalué avec précision. Åsa Horgby, doctorante à l’EPFL, s’y est collée, entourée d’une équipe internationale. Ils viennent de publier dans la revue Nature Communications la première étude à large échelle permettant d’évaluer qu’en moyenne, et par mètre carré, ces cours d’eau affichent un taux d’émission de CO2 plus élevé que dans d’autres ruisseaux et rivières du monde situés en plaine. La turbulence de leurs eaux, liée à la pente des montagnes, en est l’une des causes. Ainsi, alors qu’ils ne représentent que 5% de la surface de tous les cours d’eau de la planète, ces ruisseaux pourraient être responsables d’entre 10 et 30% des émissions de CO2 globales annuelles de tous les réseaux fluviaux, selon les chercheurs.

Pour effectuer ce calcul global, les auteurs de l’étude se sont basés sur une découverte que l’EPFL, publiée en février et indiquant que la vitesse des échanges gazeux dans les ruisseaux de montagne était 100 fois plus élevée que nous le pensions.

Des ruisseaux et le CO2

Les montagnes recouvrent 25% de la surface de la Terre et leurs ruisseaux et rivières contribuent pour plus d’un tiers au ruissellement global des cours d’eau du monde. Le rôle des ruisseaux de montagne dans le cycle global du carbone n’avait pourtant encore pas été évalué avec précision. Åsa Horgby, doctorante à l’EPFL, s’y est collée, entourée d’une équipe internationale. Ils viennent de publier dans la revue Nature Communications la première étude à large échelle permettant d’évaluer qu’en moyenne, et par mètre carré, ces cours d’eau affichent un taux d’émission de CO2 plus élevé que dans d’autres ruisseaux et rivières du monde situés en plaine. La turbulence de leurs eaux, liée à la pente des montagnes, en est l’une des causes. Ainsi, alors qu’ils ne représentent que 5% de la surface de tous les cours d’eau de la planète, ces ruisseaux pourraient être responsables d’entre 10 et 30% des émissions de CO2 globales annuelles de tous les réseaux fluviaux, selon les chercheurs.

Pour effectuer ce calcul global, les auteurs de l’étude se sont basés sur une découverte que l’EPFL, publiée en février et indiquant que la vitesse des échanges gazeux dans les ruisseaux de montagne était 100 fois plus élevée que nous le pensions.

Des ruisseaux et le CO2

Les montagnes recouvrent 25% de la surface de la Terre et leurs ruisseaux et rivières contribuent pour plus d’un tiers au ruissellement global des cours d’eau du monde. Le rôle des ruisseaux de montagne dans le cycle global du carbone n’avait pourtant encore pas été évalué avec précision. Åsa Horgby, doctorante à l’EPFL, s’y est collée, entourée d’une équipe internationale. Ils viennent de publier dans la revue Nature Communications la première étude à large échelle permettant d’évaluer qu’en moyenne, et par mètre carré, ces cours d’eau affichent un taux d’émission de CO2 plus élevé que dans d’autres ruisseaux et rivières du monde situés en plaine. La turbulence de leurs eaux, liée à la pente des montagnes, en est l’une des causes. Ainsi, alors qu’ils ne représentent que 5% de la surface de tous les cours d’eau de la planète, ces ruisseaux pourraient être responsables d’entre 10 et 30% des émissions de CO2 globales annuelles de tous les réseaux fluviaux, selon les chercheurs.

Pour effectuer ce calcul global, les auteurs de l’étude se sont basés sur une découverte que l’EPFL, publiée en février et indiquant que la vitesse des échanges gazeux dans les ruisseaux de montagne était 100 fois plus élevée que nous le pensions.

Des ruisseaux et le CO2

Les montagnes recouvrent 25% de la surface de la Terre et leurs ruisseaux et rivières contribuent pour plus d’un tiers au ruissellement global des cours d’eau du monde. Le rôle des ruisseaux de montagne dans le cycle global du carbone n’avait pourtant encore pas été évalué avec précision. Åsa Horgby, doctorante à l’EPFL, s’y est collée, entourée d’une équipe internationale. Ils viennent de publier dans la revue Nature Communications la première étude à large échelle permettant d’évaluer qu’en moyenne, et par mètre carré, ces cours d’eau affichent un taux d’émission de CO2 plus élevé que dans d’autres ruisseaux et rivières du monde situés en plaine. La turbulence de leurs eaux, liée à la pente des montagnes, en est l’une des causes. Ainsi, alors qu’ils ne représentent que 5% de la surface de tous les cours d’eau de la planète, ces ruisseaux pourraient être responsables d’entre 10 et 30% des émissions de CO2 globales annuelles de tous les réseaux fluviaux, selon les chercheurs.

Pour effectuer ce calcul global, les auteurs de l’étude se sont basés sur une découverte que l’EPFL, publiée en février et indiquant que la vitesse des échanges gazeux dans les ruisseaux de montagne était 100 fois plus élevée que nous le pensions.

Des ruisseaux et le CO2

Les montagnes recouvrent 25% de la surface de la Terre et leurs ruisseaux et rivières contribuent pour plus d’un tiers au ruissellement global des cours d’eau du monde. Le rôle des ruisseaux de montagne dans le cycle global du carbone n’avait pourtant encore pas été évalué avec précision. Åsa Horgby, doctorante à l’EPFL, s’y est collée, entourée d’une équipe internationale. Ils viennent de publier dans la revue Nature Communications la première étude à large échelle permettant d’évaluer qu’en moyenne, et par mètre carré, ces cours d’eau affichent un taux d’émission de CO2 plus élevé que dans d’autres ruisseaux et rivières du monde situés en plaine. La turbulence de leurs eaux, liée à la pente des montagnes, en est l’une des causes. Ainsi, alors qu’ils ne représentent que 5% de la surface de tous les cours d’eau de la planète, ces ruisseaux pourraient être responsables d’entre 10 et 30% des émissions de CO2 globales annuelles de tous les réseaux fluviaux, selon les chercheurs.

Pour effectuer ce calcul global, les auteurs de l’étude se sont basés sur une découverte que l’EPFL, publiée en février et indiquant que la vitesse des échanges gazeux dans les ruisseaux de montagne était 100 fois plus élevée que nous le pensions.

La montagne de Valott Dessin humoristique

La rédaction vous recommande

Prévisions météo à l’ère 2.0
Prévisions météo à l’ère 2.0

Prévisions météo à l’ère 2.0

Pour réussir une course en montagne, il est essentiel de disposer de prévisions météo fiables. Grâce aux smartphones et aux applis, le bulletin est toujours à portée de main. Il existe d’innombrables applis météo de divers fournisseurs, à différents prix. Mais quelle est la meilleure?
Lire l'article
La grimpe en mode braconniers
La grimpe en mode braconniers

La grimpe en mode braconniers

Les parois de la Marchande dominent le village des Diablerets sur près de 1 kilomètre. Encore peu connues, ces falaises n’avaient pas échappé aux braconniers qui y avaient «ouvert une voie» il y a plus d’un siècle.
Lire l'article
En randonnée après un infarctus
En randonnée après un infarctus

En randonnée après un infarctus

Une quarantaine de patients des hôpitaux romands, victimes d’un infarctus quelques mois auparavant ont relié Sainte-Croix à Saint-Cergue. But: se prouver à eux-mêmes et aux autres ce qu’ils sont capables d’accomplir.
Lire l'article

En savoir plus sur «Les Alpes»

FAQ
FAQ

FAQ

En savoir plus
Feedback