Deux cabanes rénovées

La Capanna Piansecco CAS et la Chamanna d’Es-cha CAS sont de nouveau ouvertes après leur rénovation. Endommagée par un éboulement, la Läntahütte SAC a dû être réparée.

La réouverture de la Capanna Piansecco CAS est prévue pour juillet. Cette cabane située au-dessus du Val Bedretto a été rénovée l’année passée. L’ancienne construction datait de 1995 et offrait 50 places pour dormir. Les dortoirs de douze places chacun ont été transformés en chambres plus petites, et la cabane dispose désormais de 44 lits. Une annexe a permis l’aménagement d’une cuisine professionnelle, d’un espace de stockage, d’une salle de cours, de nouveaux sanitaires et d’un local de séchage. L’extérieur a lui aussi bénéficié d’un lifting. La cabane a été mieux isolée, elle dispose d’un nouveau toit métallique et un nouveau revêtement en bois a été posé. Ces rénovations ont coûté près de 2,7 millions, dont 808 500 francs proviennent du Fonds central des cabanes du CAS.

La Chamanna d’Es-cha CAS, située sous le Piz Kesch côté Engadine, a été rénovée pour un montant de 2,3 millions de francs. Le Fonds central des cabanes du CAS y a contribué à hauteur d’environ 740 000 francs. Cette cabane construite en 1935 et rénovée en 1988 est une construction classique du CAS. Lors de son agrandissement, l’inclinaison du toit et l’alignement des façades ont été conservés pour garder l’aspect caractéristique de la cabane. De nouvelles infrastructures sanitaires ont été installées, la taille des chambres a été réduite et les clients auront désormais un local de séchage et une douche à disposition. La cabane avait rouvert pour la saison d’hiver, mais elle a dû de nouveau fermer à cause de la crise du coronavirus.

Les investissements consentis pour la Läntahütte SAC, eux, n’étaient pas prévus. Après un éboulement en juin 2019, une digue et un dynamitage ont été réalisés pour assurer la protection de la cabane. Les dommages qu’elle avait subis ont été réparés («Les Alpes» 3/2020). Le Fonds central des cabanes du CAS a participé aux coûts de 820 000 francs à hauteur de 120 000 francs.

Feedback