Du nouveau en bloc et en paroi

L’entraînement des cadres nationaux a porté ses fruits. Plusieurs athlètes se sont montrés en superforme.

Voies

Katherine Choong (26 ans)1 a vaincu en mars à Kyparissi (GR) Gloom of ­Thriumph (8c) et Gaidoura Dura (8b+) à Leonidio (GR). Cédric Lachat
(33 ans) a recouvré sa forme habituelle à mi-mars après sa blessure à un doigt. Il s’est adjugé en seulement six ten­tatives Era Vella (9a), une voie d’endurance de 50 mètres à Margalef (E), et cela par des températures apparemment glaciales. En grimpant The Swarm (8b), Nina Caprez (31 ans)2 a réussi une ­première en avril à Leonidio, ce haut lieu grec de l’escalade. Elle a en outre en­levé Hanuman (8c) à Elon. Alexander Rohr (22 ans)3 a escaladé à fin avril Enfant de Bohème (8c) dans le Jura bâlois. Lors de sa quatrième tentative, Nils Favre est venu à bout d’Elfe (8c+) à Handegg, une voie dont Fred Nicole a réalisé la première. Dimitri Vogt l’a, quant à lui, également vaincue.

Blocs

David von Allmen (35 ans) a résolu à fin mars le problème du bloc Der Strahler (8A+) dans le Murgtal. Avec Eine unerwartete Reise (8B), il a ­ensuite réalisé une nouveauté en combinant l’attaque assise de La rose de Murg et Der Strahler.

Andrea Kümin s’est adjugé le bloc Kirk Windstein stand (7C+) à Cresciano et Natalie Bärtschi4 a, quant à elle, trouvé en avril la clé de ce bijou qu’est Dulcifer stand (7C+) à Göschenen.

A fin avril, Giuliano Cameroni (20 ans) a résolu quelques nouveaux problèmes en compagnie du top grimpeur de bloc finlandais Nalle Hukkataival. Ils se sont risqués, entre autres, au «Teufelsboulder» chargé d’histoire, près de la sortie d’autoroute de Göschenen, et y ont enlevé Deal with the Devil (8B). A Brione, ils ont ouvert Casavino (8B+). Giuliano Cameroni avait auparavant réussi à rafler la troisième escalade du Dave-Graham-Testpieces Bhai Bon (8B+) à Siurana en Espagne.

Glace et mixte

Notre dernière édition n’avait pas suffi pour conter tous les hauts faits de ­l’hiver. Voici quelques ajouts: en février, Dani Arnold a effectué la première de la voie Rotä Tyyfel (M7+, WI6, 300 m) dans les Schöllenen. A fin février, ­Simon Chatelan5 (à g. sur l’image) s’est rendu avec Fabien Racine dans le Gudvangen-Fjord (N). Ils s’y sont ­adjugé la quatrième répétition de Fossli­monster (WI6+/M8+, 800 m). Début mars, Jonas Schild et Nicolas Hojac ont répété NIN (M8+, WI6+, 200 m) au-dessus de l’Oeschinensee. Auparavant, Jonas Schild s’était joint à Donat Bischof pour escalader Tomahawk (M10+) à Sulwald et Elementarteilchen (M8+), puis à Lukas Wittwer pour ­enlever Flying Circus (M10) à la Breit­wangflue. Début avril, Simon Chatelan est parvenu à effectuer la première en libre de la Voie Vaucher (M7+) ­en mixte dans la face nord de la Tête Biselx, aux Aiguilles dorées.

Ski-alpinisme

La Patrouille des Glaciers (PDG) s’est également enrichie de quelques ­records: Jennifer Fiechter, Laetitia Roux (F) et Axelle Mollaret (F) ont battu le record d’environ douze minu­tes. Elles n’ont mis que 07:15:35 pour parcourir le trajet de Zermatt à Verbier. Chez les messieurs, Martin Anthamatten,Rémi Bonnet et Werner Marti ont remporté le second rang avec un temps de 05:35:27. Le petit parcours de la PDG, Arolla-Verbier, a quant à lui permis un record suisse chez les dames: Déborah Chiarello,Marianne Fatton et Florence Buchs l’ont avalé en seulement 03:32:07.