DVA sous les vêtements

J’ai pris connaissance avec intérêt de l’édition de la revue «Les Alpes» 3/2013. En page 19 figure une photo prise devant la sortie de la galerie du Sphinx de la Jungfraubahn. Impossible de manquer l’homme qui, à l’avant-plan, porte son DVA sur ses vêtements. Pourtant, lors des cours avalanche, on nous répète que le DVA doit être porté en dessous de la première couche d’habits afin qu’il ne soit pas arraché dans une avalanche. De cette manière, on réduit la probabilité de ne retrouver que le DVA arraché en lieu et place de la personne ensevelie.

Feedback