Dynafit Hoji Pro Tour M/W

Poids, débattement à la montée, rigiditéIsolation, manipulation du levier qui demande de la force

Descente: A la descente, la Hoji Pro Tour séduit avec une transmission directe de la force, et le pied est tenu de manière compacte. Elle offre une bonne tenue quand il y a de la vitesse et par conditions de neige difficiles. La Hoji est la deuxième chaussure la plus rigide du test. Elle fait la jonction entre les chaussures polyvalentes et celles de freetouring. Grâce à un indice de progressivité pas trop élevé, la Hoji fait un travail agréable dans la conduite du virage et permet aussi de skier détendu, en appliquant peu de force.

Montée: Elément central de la Dynafit Hoji Pro Tour, un mécanisme de fermeture qui relie aux boucles le levier de verrouillage sur la tige pour passer du mode montée au mode descente. A la montée, les boucles peuvent rester fermées. La mobilité complète de la tige reste néanmoins assurée pour la montée. Le débattement de 55° offre une bonne liberté de mouvement. Il faut un peu de force pour actionner le levier à l’arrière pour passer d’un mode à l’autre.

Forme/confort: Malgré sa forme large, la Hoji Pro Tour convient plutôt aux pieds étroits. Grâce à la boucle à rochet sur le cou-de-pied, qui pousse le pied vers l’arrière par la cheville, la chaussure offre une très bonne tenue du talon. Cette boucle permet un réglage fin. Quand on transpire, c’est surtout au niveau des orteils que beaucoup d’humidité s’accumule rapidement. L’isolation contre le froid extérieur pourrait être meilleure.

Divers: Incompatible avec des fixations à cadre, ni avec des crampons automatiques classiques. Dynafit propose des crampons cramp-in (175 francs) avec leur propre mécanisme de fixation.

Conclusion: Une chaussure polyvalente avec un domaine d’utilisation extrêmement large. La Hoji Pro Tour est une chaussure de randonnée à skis axée sur la descente qui offre en même temps un débattement élevé de la tige à la montée.

Groupe cible/domaine d’utilisation: Courses à skis classiques et aventures de freetouring avec de longues montées. Grâce à sa coque rigide et à sa stabilité élevée, la Hoji convient aussi à des skis de freeride larges. Plutôt pour des skieurs avec un pied étroit.

Feedback