Eiger-Trail

Sous le nom d' Eiger, un chemin d' excursion a été aménagé en 38 jours de travail, reliant la station d' Ei à Alpiglen, via le pied de la face N de l' Eiger. Je l' ai parcouru le 10 juillet. Je me suis mis en route à 9 h 30 à la station Eigergletscher ( 2329 m ) du chemin de fer de la Jungfrau. Le chemin bien marqué commence au-dessus de la station supérieure du téléski de Salzegg, à l' om de l' Eiger, et mène à travers les pierriers situés en dessous du pied de la face, interrompu par quelques tronçons de neige faciles à franchir. La vue sur l' itinéraire d' ascension de la face nord, avec ses névés, est impressionnante. Un calme étrange règne à cette heure de la journée, aucune chute de pierre ne vient rompre la tranquillité de la montagne. De l' autre côté se déroule le panorama grandiose qui va du Lauberhorn au Wetterhorn, en passant par Tschuggen, la Schynige Platte, le Faulhorn et le Schwarzhorn. Après une heure je sors de l' ombre fraîche de la face pour surgir dans la chaleur de champs de rhododendrons et, un peu plus bas, sur les pâturages déjà occupés par le bétail au-dessus de Chrütmat-ten. Maintenant je croise les premiers touristes qui parcourent ce chemin grandiose à la montée. Les profondes gorges du Sandbach sont franchies par deux ponts de bois, puis le chemin débouche sur celui de Boneren, qui descend jusqu' à l' accueillant restaurant d' Alpiglen, à 1620 m.

Mon impression de cette marche de deux heures et demie? Un chemin de rêve ainsi que, pour un vétéran du CAS âgé de 83 ans, une grandiose journée passée dans la nature! Grindelwald fait des efforts en faveur du tourisme. Les responsables de l' amé de ce chemin méritent donc nos remerciements: Adolf Gsteiger, les exploitants des alpages du Wärgistal, le syndicat d' initiative, l' As bernoise de tourisme pédestre ainsi que la compagnie du chemin de fer de la Jungfrau, qui se sont partagés les frais de cette réalisation. August Bommer, Grindelwald ( trad.m enee

»écurité, médecine, sauvetage

Sicurezza, medicina, ( soccorso in montagna

Sicherheit, Medizin, lettungswesen

Feedback