En montagne sans chronomètre

A propos de l’article «Record pulvérisé au Wildstrubel» paru dans «Les Alpes» 9/2020

A mon avis, les performances sportives de ce type n’ont pas leur place dans la revue «Les Alpes». D’autres magazines se chargent de publier ces textes. Est-ce cela l’avenir, d’aller en montagne un chronomètre à la main? Espérons que non! Est-ce l’objectif du CAS de présenter l’alpinisme sous ce jour? Alors les endroits tranquilles seront toujours moins nombreux. La revue «Les Alpes» devrait être un magazine spécialisé pour les jeunes qui ne pensent pas au sport de compétition, elle devrait montrer comment évoluer en montagne et mettre en lumière les divers dangers. La randonnée, l’escalade, la peau de phoque, le VTT et la botanique, voilà ce que devrait être l’objectif.

Feedback