Escalade à la télévision. Swiss Climbing Cup

Escalade à la télévision

Pour la première fois, le programme sportif de la télévision suisse alémanique fait une place à trois compétitions d' escalade de la Swiss Climbing Cup. Cette importante présence médiatique doit aussi contribuer à garantir un soutien de la part de Swiss Olympic.

La télévision suisse alémanique SF n' avait jamais donné un accord explicite à la couverture de compétitions d' escalade. « On n' était jamais sûr de la présence ou non d' un journaliste, et pourtant il était important pour nous de le savoir », déclare Hanspeter Sigrist, chef du sport de compétition au CAS. « Si nous pouvons annoncer une diffusion télévisée à nos sponsors et partenaires, elle rend aussi la coopération avec nous plus intéressante pour d' autres firmes. » Cette année, l' intérêt du public devrait se renforcer: pour la première fois dans l' histoire de la Swiss Climbing Cup, une chaîne de télévision programme une émission sur trois compétitions d' esca. C' est la chaîne sportive de la télévision suisse ( diffusion câblée par Star TV ) qui joue les pionniers. Avec un budget modeste, la chaîne diffusera le championnat suisse à Greifensee, la compétition de Lead à Lenzburg et le championnat suisse de Lead à Niederwangen. La forme du reportage est encore à définir. Hanspeter Sigrist aura sur ce point des entretiens avec la chaîne sportive et avec le partenaire Mammut. Pour les gens de la télévision, l' objectif est maintenant clair: « Nous voulons ménager une présence aux sports marginaux et de grand public, normalement peu ou pas représentés à la télévision suisse », déclare Maya Lalive, membre de la direction de la chaîne sportive de la télévision suisse. L' arrivée de la télévision augmentera la visibilité de l' escalade sportive. On espère ici que le public réalisera qu' elle n' est pas seulement une pratique individuelle, mais qu' elle a un potentiel de compétition. « Les athlètes seront mis en valeur. La présence de la télévision augmente la pression et ce sera intéressant de voir la manière dont ils y réagiront », sourit Hanspeter Sigrist.

Un sport bien noté, même en l' absence de télévision

Chez Swiss Olympic, l' escalade sportive figure en classe 2 ( deuxième de 5 catégories ). Ce classement tient compte des résultats des athlètes d' élite, du travail de relève, de l' importance du type de sport et du travail associatif durant les quatre dernières années. Il sert de paramètre pour le soutien aux associations et pour le financement accordé au sport d' élite. L' escalade sportive jouit ainsi d' une haute priorité chez Swiss Olympic.

La chaîne sportive de la télévision alémanique suivra de près les compétitions d' escalade.. " " .Vue sur un concours à Brigue.

Photo: David Schweizer Calendrier des compétitions 2009 DateLieu Compétition Swiss Climbing Cup 2009 7 mars 2009 Pratteln Boulder 28 mars 2009 Greifensee Championnat suisse Boulder 9 mai 2009 Greifensee Lead 13 juin 2009 Lenzburg Lead 17 octobre 2009 Niederwangen Championnat suisse Lead 24 octobre 2009 Greifensee Championnat suisse Speed Youth Climbing Cup 20094/5 avril 2009 Küblis Boulder 25 avril 2009 Winterthur Lead 27/28 juin 2009 Bülach Championnat suisse Lead 5 septembre 2009 Schlieren Championnat suisse Lead 18 octobre 2009 Niederwangen Lead 24 octobre 2009 Greifensee Championnat suisse Speed

Bientôt à la télévision

Mais alors, pourquoi l' escalade sportive n' a jamais suscité d' intérêt de la part de la télévision suisse? « Nous décidons du reportage en direct d' une manifestation sportive en fonction de l' intérêt du public », déclare Notker Ledergerber, le nouveau directeur des programmes de la chaîne sportive de la télévision suisse. « Pour un reportage en direct, il est important que des athlètes suisses remportent des succès, et que la manifestation ait un certain rayonnement national et international. » Selon Notker Ledergerber, un sport suscite l' intérêt s' il est mis en valeur par des personnalités, un potentiel émotionnel et de bonnes images télévisées. « Lorsque nous ne couvrons pas certains sports malgré leur importance, nous en donnons des nouvelles dans nos émissions quotidiennes Sportaktuell et Sport-panorama. C' est ainsi que nous avons par exemple, ces dernières années, donné des informations sur les Championnats suisses à la gare principale de Zurich ou sur l' escalade de blocs en ville de Berne. » « L' escalade sportive est un bon sujet télévisuel. Les coûts de production d' une émission sont modestes, surtout à l' intérieur ( en ‹ indoor › ), les compétitions sont palpitantes et dynamiques », pense Maya Lalive.

Il y a pourtant l' inconvénient de la durée de chaque compétition, car les téléspectateurs ne veulent pas rester toute la journée devant leur écran. « C' est pourquoi, dit-elle, nous transmettrons en condensé les phases les plus importantes et les plus intenses, enrichies de commentaires sur l' ambiance et sur les réalités de ce sport. »

Des compétitions adaptées à une retransmission

Pour résoudre le problème de la durée des compétitions, le CAS a quelque peu modifié le déroulement de la Swiss Climbing Cup. « Les organisateurs ont dû resserrer le programme. Les finales doivent commencer à l' heure prévue et se dérouler plus rapidement », selon Hanspeter Sigrist. « Avant, les finalistes avaient jusqu' à 15 minutes pour parcourir leur dernière voie. Maintenant, ils doivent se contenter de 6 minutes en qualification et 8 minutes en finale. Il en résulte que les voies sont plus courtes et plus difficiles, ce qui n' offre que des avantages aux spectateurs. » La collaboration avec la chaîne sportive de la télévision s' annonce prometteuse. Si nécessaire, la télévision généraliste reprendra les images et les commentaires de la chaîne sportive. Le chef du sport de compétition en est convaincu: « Si les images existent déjà, il sera beaucoup plus simple de s' intégrer dans des Alexandra Eyer à la tête de l' équipe féminine. La vedette chez les hommes: Cédric Lachat.

Photos: David Schw eiz er Swiss Climbing: l' équipe nationale 2009 Cadre Nom Section Dames Lead/escalade de blocs Cadre A Alexandra Eyer ( SO ) Uto Nina Caprez Prättigau Cadre B Christina Schmid Bern Tabea Schwab Winterthur Cadre C Dalia Hamdy Bachtel Anouk Piola Carougeoise Escalade de glace Cadre A Petra Müller ( SO ) Piz Sol Cadre B Felicitas Feller Monte Rosa Visp Cadre C Dalia Hamdy Bachtel Messieurs Lead Cadre A Cédric Lachat ( SOTA+SO ) Jura Cadre B Martin Jaggi ( SO ) St. Gallen Cadre C Tobias Suter Emmental Escalade de blocs Cadre A Matthias Müller Altels Remo Sommer ( SO ) Rätia Cadre B Kevin Hemund SeelandCadre C Philippe Allenspach Uto Escalade de glace Cadre A Urs Odermatt ( SO ) Hörnli Patrik Aufdenblatten ( SO ) Zermatt Jack Müller ( SO ) Piz Sol Simon Anthamatten Zermatt Samuel Anthamatten Zermatt Cadre B Martin Jaggi ( SO ) St. Gallen Andreas Steindl Zermatt Cédric Lachat ( SOTA+SO ) Jura Cadre C Ron Koller ( SO ) Altels Hannes Lochmatter ( SO ) Monte Rosa St. Niklaus Matthias Ruh Oberaargau Langenthal Thibaut Mauron Moléson Cadre Nom Section Juniors filles Juniors filles Felicitas Feller Monte Rosa Visp U 20 Ramona Wäger Rätia Barbara Büschlen Emmental Zoë Maire ( SSF ) Bern Cosima Willi ( SSF ) Rätia Juniors garçons Juniors Thibaut Mauron Moléson U 20 Benjamin Blaser Oberhasli Luca Baltensperger Rinsberg Manuel Kallen Rätia Jeunesse Dames Jeunesse A Katherine Choong ( SST ) Jura U 18 Petra Klingler Uto Manuela Sigrist Blümlisalp Rebekka Stotz Uto Amanda Rohner Rätia Nadja Pfister Bern Jeunesse B Natalie Bärtschi Säntis U 16 Stefanie Grichting Prättigau Julia Kreiliger Pilatus Napf Espoirs Livia Jakob Bern Tanja Lanz Pfannenstiel Messieurs Jeunesse A Samuel Gnägi Biel U 18 Kevin Heiniger Huttwil Franz Krakenberger Seeland JeunesseB Jonas Fritsche Winterthur U 16 Kevin Huser Uto Ivo Häfliger Pilatus Napf Espoirs Tobias Kiser Oberhasli Léon Genecand Carougeoise Robin Perriard Carougeoise SO = en possession d' une Swiss Olympic Card; SOTA = Swiss Olympic Top Athlete; SSF = Swiss Olympic Scholarship Future; SST = Swiss Olympic Scholarship Top. Informations supplémentaires: www.swissolympic.ch

Feedback