Expédition: le mal des montagnes

En septembre 2013, six Suisses et quelques médecins de Leipzig partiront pour quatre semaines au Népal afin d’acquérir de nouvelles connaissances sur le mal des montagnes. L’expédition cherche 40 alpinistes prêts à se soumettre aux examens des chercheurs. Après trois expéditions de recherche au Shishapangma (Tibet 2001/8013 m), au Muztagh Ata (Chine 2005/7546 m) et au Lenin Peak (frontière Kirghizistan-Tadjikistan, 2009/7134 m), l’Association Swiss-Exped envisage une quatrième édition. Objectif pour 2013: le Himlung Himal (7126 m) au nord-est de la chaîne de l’Annapurna. L’équipe de chercheurs examinera les alpinistes avant, pendant et après l’expédition. Le bilan physiologique portera sur des échantillons sanguins, des tests fonctionnels d’organes et des examens détaillés (en particulier du cœur et des poumons) par ultrasons. «Nous sommes à la recherche de mécanismes d’adaptation dans le cerveau et d’indices prouvant que l’altitude (le manque d’oxygène) entraîne des modifications durables dans cet organe», a précisé Tobia Merz, médecin chef du département de médecine intensive à l’Hôpital de l’Ile à Berne et membre de la direction de l’expédition. La fonction pulmonaire occupe un second champ d’investigation, avec les réactions inflammatoires occasionnées par l’altitude et les modifications de la coagulation du sang susceptibles de se produire en cours d’ascension. «Nous ne cherchons pas des alpinistes de l’extrême, mais des montagnards expérimentés qui ont bon caractère», a ajouté Urs Hefti, chef d’expédition.

Pour en savoir plus: Journée d’information le 28 octobre à Berne.

www.swiss-exped.ch

Feedback