Falknis Toponymie des cimes

Comme l’ascension de sommets était plus rare autrefois – cette activité était considérée comme trop dangereuse, voire inutile –, nombreux sont ceux qui croient que les noms de sommets sont récents. C’est faux, ne serait-ce qu’en raison de l’importante fonction que certains sommets ont toujours remplie en matière d’orientation géographique. Aussi existe-t-il des régions dont les montagnes portent des noms rhéto-romans, alors que l’on n’y parle plus cette langue depuis des siècles. Le Falknis, qui se trouve à la frontière entre le Liechtenstein et les Grisons, en est l’illustration. Plus personne ne comprend son nom, et d’aucuns croient qu’il a été appelé ainsi parce qu’il sert de séjour au faucon. D’autres avancent une prétendue preuve écrite du Val Canin (Fal-k(a)nis) datant du 9e siècle: une locution latine érudite qui signifie «vallée des chiens». Le Falknis n’est cependant ni un chien, ni un oiseau. Son nom tire plutôt ses origines de l’ancien terme rhéto-roman «falclas» (faucilles), qui désigne les actuels Falknistürme (piliers du Falknis) situées en dessous du sommet.

Feedback