Fini les DVA à une ou deux antennes!

Les DVA à une ou deux antennes ont leur place dans un musée. Cela fait longtemps que le CAS recommande de n’utiliser que des appareils à trois antennes. «Ces appareils permettent une recherche plus rapide, c’est un fait», rappelle Bruno Hasler, chef du secteur Formation et sécurité. De plus, ils facilitent considérablement la recherche de plusieurs personnes ensevelies. Comme les anciens appareils fonctionnent avec un signal acoustique, leur utilisation pose particulièrement problème aux personnes âgées. «La façon de porter le DVA est aussi importante», ajoute Bruno Hasler. Porté sur le corps, le DVA doit toujours être sous une couche de vêtement. On peut aussi le mettre dans la poche de son pantalon, en veillant à garder la fermeture éclair fermée.