Fischer Travers CC

Légère, flex progressif, grand débattement à la montéePrix élevé et pont thermique du fait du carbone

Descente: La Travers CC dispose d’un collier en carbone. Lors du test pratique, cette chaussure a bluffé les testeurs avec la stabilité qu’elle présente pour un modèle léger. La zone du talon est relativement large, ce qui offre une moins bonne tenue pour les personnes avec un talon étroit et rend plus difficile la conduite du ski. Lors du test du flex, une fissure est apparue sur le collier en carbone avec une charge de 200 Nm. Cela ne signifie toutefois pas forcément des dégâts en pratique, puisque la fixation devrait se déclencher avec de telles forces. Si tel n’est pas le cas, des blessures ne seraient pas exclues, surtout avec un ski rigide.

Montée: Parmi les modèles testés, c’est elle qui présente la plus grande marge de mouvement. C’est un net avantage pour les longs passages de marche sans skis, les passages d’escalade et la progression avec crampons.

Forme/confort: Si le chausson est humide, on observe un refroidissement du pied supérieur à la moyenne. Grâce au matériau fin, le chausson sèche très vite, mais offre moins de confort. On a observé un serrage plus fort sur le cou-de-pied, sous le disque, qu’à l’avant du pied, provoquant des points de pression. Le système Boa ne génère pas de tension sur le talon, ce qui peut entraîner du frottement, vu que la zone du talon est relativement large. La coque est souple et s’ouvre largement, ce qui fait que le pied glisse presque tout seul dans la chaussure.

Divers: La semelle profilée, très fine, n’est pas présente au milieu du pied, où l’on voit la structure en carbone de la semelle. Il s'agit d’un problème de sécurité. Sur rocher ou sur glace, cela augmente le risque que la chaussure glisse. En outre, le carbone apparent forme un pont de froid.

Conclusion: Une chaussure de randonnée à skis très légère, polyvalente, pour des randonneurs qui accordent plus d’importance à la liberté de mouvement à la montée qu’au soutien optimal de la chaussure à la descente.

Groupe cible/domaine d’utilisation: Randonneurs à skis expérimentés cherchant une chaussure légère pour des courses longues et exigeantes. Il ne faudrait l’associer qu’à des modèles de skis de randonnée étroits à modérément larges, plutôt souples. Cette chaussure ne convient pas à des skis de freetouring larges avec une taille de plus de 100 mm ou à des skis très rigides.

Feedback