Fouilles en Altitude

Le mur dit d’Hannibal continue de parler. Pour la deuxième année, des fouilles archéologiques ont eu lieu en juillet-août sur ce site à 2643 mètres d’altitude, au-dessus de Liddes/VS. Elles ont mis au jour des clous de chaussures, de la céramique, une écaille d’armure et des restes de nourriture. Mais qui occupait cette enceinte fortifiée de 270 mètres de long sur 2 mètres de haut? «Dur à dire, répond Romain Andenmatten, archéologue responsable. Notre hypothèse est que l’endroit a été peuplé par des Celtes indigènes avant d’être réoccupé par des militaires romains.» Leur présence se situerait entre 57 et 15 av. J.-C, une période charnière entre l’âge du fer et la période romaine, au début de l’annexion de la région au monde romain. Une telle construction à si haute ­altitude est unique en Europe et témoigne de l’intérêt tactique du lieu.

Feedback