Gastlosen (Voies nouvelles aux -).

( Voies nouvelles aux Gastlosen

o o o

sDans les Préalpes fribourgeoises,

la chaîne des Gastlosen offre de 5 multiples possibilités pour les jamoureux de calcaire. L' année

dernière, Yves et Claude Remy y

mmont ouvert de nouvelles voies et Généralités Située dans les Préalpes fribourgeoises, la chaîne des Gastlosen dessine une ligne presque droite allant du sud-ouest au nord-est. Elle compte une multitude de sommets, entre les Rochers de Rayes et la Gratflue, qui vont du simple parcours de randonnée aux voies d' escalade exigeantes dans du calcaire. On accède aux voies décrites ci-dessous par Bellegarde et La Villette, en Gruyère, par la vallée d' Abländschen ( BE ) ou par Flendruz, dans le d' Enhaut.

Cartographie: Cartes nationales au 1:25000, 1225 Gruyères ( 1993 ), 1226 Boltigen ( 1993 ), 1245 d' Œx ( 1992 ), 1246 Zweisimmen ( 1992 ).

Topos:

Topos-guides sur les Alpes fribourgeoises englobant les Gastlosen:

Maurice Brandt, Guide des Préalpes fribourgeoises, Editions du CAS, Presses Centrales, Lausanne,. " " .1991.

L.H. Clément, P. Gobet, C. Philipona, Escalades dans les Gastlosen, Edigast, Maupraz, 1995 ( voies et couennes équipées de manière moderne, édition bilingue: français et allemand ).

Topos-guides présentant un choix de voies, dont certaines des Gastlosen:

Jürg von Känel, Schweiz-extrem ( 1989 ); Schweiz-plaisir ( 1992 ); Schweiz-extrem ( 1994 ); Schweiz-plai-sir, West 0996 ), Filidor, Frutigen.

Rotpunkt, T. Marschner, Schweiz West, Rotpunkt Verlag, Weinstadt-Benzach, 1993 ( choix limité sur les Gastlosen ).

Rocher: calcaire.

Période favorable: du flanc nord-ouest se dégage une ambiance sévère, souvent fraîche. Ce versant se prête à l' escalade uniquement en été, lors de chaudes journées. Le flanc sud-ouest offre une ambiance sympathique. On y grimpe du printemps à l' automne.

Assurage: la qualité de l' assurage est indiquée par des étoiles.

Waldeckspitze ( 1915 m ) Sa face nord-ouest offre l' un des plus beaux rochers de la chaîne des Gastlosen, avec le Gabeldaumen, tout proche.

Accès: du versant sud-est, emprunter la route qui conduit au parc d' Oberberg, au-dessus d' Abländschen. Du parc, remonter le sentier jusqu' au col du même nom, puis, en suivant le sentier, longer quelques minutes la base du flanc nord-ouest des parois, en direction du chalet du Soldat qu' au pied des voies. Compter 45 min.

Du versant nord-ouest: de Bellegarde, monter au chalet du Soldat. Du chalet, suivre le sentier du col d' Oberberg pour rejoindre en 20 minutes le pied de la Waldeckspitze.

Magirus Equipement: 4 étoiles.

Description: très classique, escalade raide à trous.

Cotation: 7a ( 6b obligatoire ). L1: 6 c, L2: 7a ( cette seconde longueur, corrigée, est désormais directe ), L3: 6b+, L4: 6 c, L5: 6a.

Descente: rappels par la voie.

Première: C. et Y. Remy, 1983, rééquipée en 1999.

Totem-pôle Equipement: 4 étoiles.

Au Waldeckspitze, Magirus et Totem-pôle Description: il s' agit d' une suite de la couenne Totem. La voie se glisse jusqu' au sommet entre deux voies Loretan. Escalade raide à trous avec une dernière longueur très différente où le rocher est pauvre en prises.

Cotation: 7b ( 6a obligatoire ).

Descente: rappels par la voie.

Première: C. et Y. Remy 1999.

Matériel: pour les deux voies, deux cordes de 50 mètres, 12 dégaines, casque, descendeur, quelques sangles et cordelettes, chaussons souples.

Sparrengrat ( 2092 m ) Sommet sud-ouest par le versant nord-ouest.

Accès: de Bellegarde, gagner chalet du Soldat. Du chalet, suivre le sentier du col d' Oberberg, puis monter les pentes raides jusqu' au pied du Sparrengrat. Compter 20 minutes.

Les Desperados Equipement: 70 gollots. Description: départ à droite de Au Sparrengrat, la voie des Desperados Mille Bagasses, le long de grandes écailles. Huit longueurs. Rocher à fissures et écailles offrant un style d' escalade classique, à l' exception de la fissure verticale en 6 c, très esthétique, avec des verrous à doigts.

Cotation: 6 c ( 6a obligatoire ).

Descente: rappels par la voie et selon le croquis.

Première: C. et Y. Remy 1978, rééquipée 1999, 70 gollots.

Matériel: deux cordes de 50 mètres, 12 dégaines, coinceurs rocks, casque, descendeur, quelques sangles et cordelettes, chaussons souples.

Vanil de la Gobette ( 2109 m ) Versant nord-ouest.

/Accès; du d' Enhaut, un peu à l' est de Flendruz, au point 980, emprunter l' étroite route de la Manche qui conduit au chalet de la Combette. Par un sentier, passer le Pertet à Bovets puis longer la base nord-ouest des Pucelles ( sente qui se perd ). Compter 55 minutes.

Le secret des lieux Equipement: 120 gollots.

Description: à n' entreprendre que lors d' une période de grand beau et de rocher sec. Voie qui ne touche et ne croise aucune autre! L' autre itinéraire de cette paroi date de 1939, par le légendaire armailli Fernand Pipoz.

Dans la première moitié, l' escala est d' un style classique le long de fissures, de dièdres, d' écaillés et de vires. Après la grande rampe, propice à un bon repos, on aborde la partie sommitale dotée d' un rocher très compact et vertical. Elle offre un niveau d' escalade plus élevé. Le 7 c se divise en deux sections en continuité. Une première, en dalle aux placements délicats, conduit à une bonne marche de décontraction. La seconde suit un redoutable dièdre déversant jusqu' au relais.

Départ: nom écrit au pied d' une fissure oblique sur la gauche.

Cotation: 7 c ( 6a+ obligatoire ), 13 longueurs.

Descente: deux lignes de rappels sont équipées: de R6 ou R7, et du sommet, R13.

Le secret des lieux, une voie nord-est du Vanil de la Gobette à entreprendre exclusivement lors d' une longue période de temps sec Vasy-Eric et Maurice Brandt, deux voies aménagées sur le pilier sud de la Corne Aubert " Le secret des lieux Première: Claude et Yves Remy, les 26 août, 1er et 8 septembre 1999.

Matériel: deux cordes de 50 mètres, 12 dégaines, coinceurs rocks, casque, descendeur, quelques sangles et cordelettes, chaussons souples.

Corne Aubert ( 2036 m ) Pilier sud.

Accès: du d' Enhaut, un peu à l' est de Flendruz, au point 980, emprunter la route d' alpage de la Manche jusqu' au chalet de la Combette ( 1820 m ). Par un sentier, monter quelques minutes en direction du col sans nom qui sépare la Corne Aubert et la Haute Combe. ( On distingue bien, à main droite, la face sud-est et le pilier sud de la Corne Aubert ). Puis traverser à flanc les pentes herbeuses et l' étroit couloir en légère descente qui conduisent au pied du pilier et des voies ( nom écrit ). Compter 15 minutes.

Vasy-Eric Equipement: 40 gollots. 3 étoiles.

Cotation: 6a+ obligatoire. L1: 6b, L2: 6b, L3: 7a ( fissure à doigts ), L4: 7a ( cheminée éprouvante !).

Descente: rappels par la voie.

Première: C. et Y. Remy, 1999.

Matériel: deux cordes de 50 mètres, 12 dégaines, coinceurs rocks, casque, descendeur, quelques sangles et cordelettes, chaussons souples.

Maurice Brandt Equipement: 63 gollots. 4 étoiles.

Description: style plaisir, dominance dalle, dernière longueur en fissures raides.

Cotation: 5 c obligatoire. 6 longueurs en 6a.

Descente: rappels par la voie. Les relais sont constitués de deux gollots reliés par une chaîne et un mousqueton.

Première: C. et Y. Remy, 1999.

Matériel: voie équipée pour la corde à simple de 60 mètres, soit rappels de 29 mètres, 12 dégaines, coinceurs, casque, descendeur, quelques sangles et cordelettes, chaussons souples.

Note: cette voie est dédiée à Maurice Brandt, amoureux passionné de la montagne.

Claude Remy, L' Eglise

ctivités jeunesse

Attività dei giovani

I

Jugend-Infos,Berichte, Aktivitäten

Feedback