Glace, soleil et plus si entente…

Il n’y a pas eu beaucoup de glace en Suisse cet hiver. Pas étonnant dès lors que l’élite soit partie loin au sud ou au nord.

Elle a de nouveau frappé : Nina Caprez1. Cette excellente grimpeuse polyvalente de 25 ans a réussi à escalader le 20 février Mind Control(8c+) en seulement six essais. Son commentaire à propos de la difficulté de cette voie exigeante d’Oliana en Espagne : « Si quelqu’un en rabaisse la cote, pourquoi pas. Mais les degrés de difficulté ont si peu d’importance

Cédric Lachat2, le partenaire de Nina, était aussi présent en Espagne. Il s’y est adjugé quelques belles pièces : le 21 février, il a escaladé à vue Bumbaye (8c+) à Margalef et Rocaina dura (8b+) à Oliana. Après une journée de repos, il a réussi Speed baby (8b+) à la première tentative, puis il a encore grimpé Aitzol (8c) à vue. Pour terminer, il a offert à Cocaina pura y dura (8c) sa troisième réussite.

Roger Schäli (33 ans) « a déployé le meilleur de ses capacités de grimpeur » alors qu’il ouvrait une nouvelle voie à l’Aguja Guillaumet en Patagonie en compagnie de Simon Gietl3. Sur ce sommet voisin du Fitz Roy, ils ont vaincu une fissure grandiose à vue, sans utiliser aucun piton. Le nom donné par Roger constitue tout un programme : Let’s get Wild (600 m 7a/90° Ice).

 

A mi-janvier, Ueli Steck et Jonathan Griffith4 ont escaladé la voie Lesueur de la paroi nord du Petit Dru dans le massif du Mont-Blanc. Il s’agit de la première hivernale parcourue en un jour et probablement aussi de la première en libre – cependant, tous deux se sont écartés de la voie après le second passage-clé : « L’endroit du bivouac paraissait horrible avec son manque de neige. De plus, Ueli n’avait pas de topo et suivait son intuition. »

Fin janvier, Dani Arnold5 (28 ans) s’est adjugé The Hurting(XI 11), une des voies de mixte les plus exigeantes d’Ecosse. Après la première effectuée par Dave MacLeod, Dani est le quatrième grimpeur à être venu à bout de cette voie.

 

Martin Keller6 a passé quelques semaines à Hueco Tanks au Texas, où il a escaladé en flash Power of Landjaeger(Fb 8a), Liane (Fb 8a) etButterpumper (Fb 8a+). Remo Sommer7 y était aussi et a réglé leur compte en deux temps, trois mouvements à quelques blocs : il y a grimpé en flash Liane (Fb 8a), Le Chnikel (Fb 8a), Rumble in the Jungle (Fb 8a+) et The Flame (Fb 8a+). De son côté, Alex Devaud8 également réussi Butter­pumper(Fb 8a+). Fin février, Martin Keller a encore vaincu No Mystery à Chironico après qu’une prise s’est cassée. Il estime que ce bloc cote désormais Fb 8a+/8b.

Feedback