Gros titres trompeurs

Les éditions spéciales du 150e étant prioritaires cette année, vous trouverez la statistique des situations de détresse en montagne un peu plus tard que d’habitude. Ces chiffres auraient pourtant largement mérité de gros titres. En effet, pour la première fois en quelques années, nettement moins d’adeptes des sports de montagne ont perdu la vie! Une évolution de plutôt bonne augure.

Cependant, le paysage médiatique actuel ne laisse que peu de place aux bonnes nouvelles – les mauvaises, en revanche, foisonnent. Au lieu d’attirer l’attention sur cette évolution générale positive, le site Internet d’un quotidien a mis en évidence qu’en 2012, tous les alpinistes de haute montagne qui sont décédés étaient des étrangers. L’image que le public s’est forgée est celle d’alpinistes inconscients et mal formés. Une telle nouvelle s’est rapidement propagée et a suscité nombre de réactions. Même le Club alpin allemand (DAV) est intervenu auprès du quotidien et du CAS.

A mes yeux, un fait bien plus important s’est ainsi retrouvé noyé par le tapage médiatique: dans le domaine des courses de haute montagne, nettement moins de personnes ont perdu la vie, alpinistes étrangers inclus. Le fait qu’aucun Suisse ne soit décédé en 2012 constitue, statistiquement parlant, un hasard. Mais il est dénué de tout fondement d’en déduire une tendance.

Toute statistique qui traite d’êtres humains doit tenir compte de paramètres démographiques. Cependant, ceux-ci devraient être interprétés avec beaucoup de précaution.

Le Bureau de prévention des accidents (bpa) et le CAS, représenté par le Groupe d’experts Sécurité dans les sports de montagne, ne comptent d’ailleurs pas s’écarter de leur mission fondamentale: recenser et présenter les incidents de manière neutre dans la statistique des situations de détresse en montagne (voir p. 28). Nous considérons notre travail comme un outil de prévention des accidents. Grâce à lui, les clubs alpins peuvent organiser de nouvelles formations et proposer des mesures de prévention afin que nous puissions tous jouir des montagnes en toute sécurité.

Je vous souhaite encore de nombreuses et belles aventures en montagne dépourvues de tout accident.

Feedback