Ici Elvira, vous m’entendez? Les huit femmes du Pic Lénine

Nous évoquons souvent dans ces colonnes des héros contemporains. Mais les héroïnes? Qui se souvient de la jeune alpiniste suisse Eva Isenschmid qui, en été 74, avec plus de 200 alpinistes de tous les pays du monde, avait accepté l’invitation de l’URSS de grimper sur de hauts sommets de l’Empire soviétique, comme le Pic Lénine notamment? Situé entre l’actuel Kirghizistan et le Tadjikistan qui l’a renommé entre-temps Abu Ali Ibn Sino, ce sommet de 7134 mètres devait être le théâtre d’une tragédie le 5 août, emportant ce jour-là 15 personnes lors d’une tempête mémorable: cinq Estoniens, un Américain, notre compatriote et les huit héroïnes russes auxquelles le présent ouvrage rend un hommage vibrant. Remarquablement documenté et illustré de photographies noir-blanc ou couleur, il nous fait revivre par une narration rigoureuse, heure par heure, le déroulement de cette épopée. L’auteure, qui a dirigé plusieurs années la revue Alp en Italie, s’incline devant le courage de ces huit jeunes femmes dans des pages d’un certain lyrisme: «Caresse-moi Volodia / Ne me regarde pas / La montagne m’a défigurée / Ma peau lisse est devenue noire, brûlée de froid.» Mais ce livre rend également hommage aux vivants comme Vladimir Shataev, alpiniste renommé et mentor d’Elvira Sergeevna Shataeva, la cheffe de cordée, son épouse, qui va essayer de comprendre des années durant les circonstances de cet accident qui reste «un des plus marquants du 20e siècle».

Auteur

Linda Cottino

Source

Edition du Mont-Blanc, 2020, ISBN 9782365450720, 27 fr. 50

Feedback