Irréalité ou mégalomanie des parents?

A propos de l’article «Des jeunes au top», paru dans «Les Alpes» 5/2020

Père de deux enfants âgés de 11 et 12 ans, j’ai lu cet article avec beaucoup d’intérêt. Les performances qui y sont décrites sont vraiment impressionnantes. Ce qu’ils ont réalisé au jeune âge de 7, 8 et 10 ans – chapeau! Malheureusement, cela ne correspond de loin pas à la réalité. A 6 ans à peine, tous les enfants ne gravissent pas un sommet de 3400 mètres, font de l’athlétisme ou avalent 1000 mètres ou deux fois 500 mètres en randonnée à skis. J’aurais voulu un reportage réaliste sur l’introduction des enfants aux sports de montagne, des conseils pour les motiver et des itinéraires intéressants (c’est peut-être trop sage, mais c’est justement ce que veut une famille suisse moyenne, normale). Lorsque je lis l’affirmation d’un enfant qui dit qu’entre 9 et 14 ans, il n’était pas assez sportif pour suivre sa mère (une ancienne compétitrice de ski-alpinisme), je ne peux que secouer la tête. Dommage.

Feedback