La caravane du ski-alpinisme Pour que le matériel ne fasse plus obstacle à l’initiation des jeunes

Découvrir le ski-alpinisme lors d’un camp ou d’une journée sportive? C’est possible grâce au programme SkiMoTour du CAS. Sa remorque pleine de matériel permet d’équiper les jeunes dès 10 ans.

Le SkiMoTour, c’est un peu la caverne d’Ali Baba des skieurs-alpinistes en herbe. Véritable magasin mobile, cette remorque remplie de matériel de ski de randonnée se loue à la journée ou à la semaine et peut équiper sans problème jusqu’à 15 jeunes. Chaussures, peaux, bâtons, skis dernier cri, casques et sacs à dos sont mis à disposition des organisations jeunesse, des enseignants, des écoles de ski ou d’une région touristique.

L’objectif de ce projet initié par le CAS il y a trois ans: faire découvrir le ski-alpinisme aux 10-20 ans. «Lorsqu’on est jeune, la pratique de ce sport est plutôt une affaire de famille et ce sont souvent les parents qui s’occupent de l’initiation de leurs enfants, estime Malik Fatnassi, responsable de la relève Swiss Ski Mountaineering. Pour ceux qui n’ont pas cette chance, cette discipline reste peu accessible, car elle demande du matériel spécifique coûteux, et des connaissances bien précises pour être pratiquée en toute sécurité.»

«Le pied à la fixation»

Le SkiMoTour – abréviation de Ski Mountaineering Tour – offre la possibilité aux jeunes, qui ont un minimum de compétences en ski de piste, de «mettre le pied à la fixation rando». Et de pouvoir s’apercevoir aussi que cette activité hivernale ludique ne se résume pas à d’interminables montées, écrasé par le poids de son sac à dos. Pour découvrir le plaisir de ce sport, il suffit de louer la remorque sur le site du Club alpin suisse, via la page Internet dédiée au projet. «En amont, l’organisateur vérifie que le matériel disponible coïncide avec les besoins en taille des membres de son groupe. Il choisit aussi le lieu où l’activité va se dérouler en toute sécurité afin que nous puissions acheminer la remorque au plus près», poursuit Malik Fatnassi.

Au besoin, le coaching d’un moniteur spécialisé peut compléter la location. L’enseignement consiste surtout à apprendre à se servir du matériel. «Collage et décollage des peaux, utilisation des fixations, portage des skis sur le dos, méthode de glisse et de conversion: ces techniques adaptées au niveau des participants sont passées en revue pendant une demi-journée», détaille-t-il. L’organisation d’une petite compétition ou d’une course n’excédant pas quelques centaines de mètres de dénivelé positif peut compléter cette journée d’initiation.

Susciter des vocations

La possibilité de louer la remorque du SkiMoTour a permis à Guillaume Girod, enseignant en éducation physique et coach Jeunesse+Sport à Château-d’Oex, d’ajouter le ski-alpinisme au panel des activités hivernales proposées dans le cadre des camps qu’il organise. «Avant le SkiMoTour, l’initiation à ce sport, qui attire pourtant les jeunes, était très compliquée. Je devais solliciter plusieurs magasins de sport de la région pour rassembler le matériel nécessaire à équiper une quinzaine de participants de 11 à 15 ans et de 1 m 45 à 1 m 80.» Grâce au SkiMoTour, la question du matériel ne se pose plus et tout est simplifié. «La remorque arrive la veille de l’activité pour que chacun puisse essayer ses skis et ses chaussures. Suite à cette initiation, certains de mes élèves ont même décidé de poursuivre cette activité en rejoignant par exemple une OJ du Club alpin», se réjouit-il.

C’est le cas d’Aurélie Sottas, 14 ans. Après une journée d’initiation à Leysin en février 2020, cette jeune Vaudoise voit le ski de randonnée différemment. «Grâce au SkiMoTour, j’ai compris les rudiments de ce sport et j’ai beaucoup aimé.» L’adolescente suivra peut-être les traces de sa grande sœur Amélie. A 17 ans, cette dernière dispose déjà de son propre matériel et réalise l’ascension de sommets simples avec ses amis, ou remonte les pistes des Alpes fribourgeoises les soirs où elles sont réservées aux randonneurs.

Et si le SkiMoTour en vient à susciter des vocations pour la compétition de ski-alpinisme, c’est possible dès l’âge de 10 ans!

Feedback