La Coupe suisse se met au sprint

La plus jeune discipline du ski-alpinisme fera partie pour la première fois de la Coupe suisse en 2014.

Le sprint fera sa première apparition au sein de la Coupe suisse en 2014. Il a fait son apparition au niveau international il y a deux ans environ. Il a été admis pour la première fois comme discipline de Championnats du monde à Claut en 2011. En Suisse, la première compétition s’est déroulée en janvier 2013 à Lenzerheide.

 

Du spectacle

Contrairement aux courses individuelles classiques, le sprint ne se déroule pas en dehors, mais sur une piste préparée. C’est une compétition particulièrement attrayante pour les spectateurs, qui peuvent suivre la course du début à la fin. Le parcours comprend une montée, un secteur de portage (skis sur le sac) et une descente habituellement associée à un slalom géant. Le premier départ est individuel. Après les premières séries éliminatoires, les coureurs qualifiés s’affrontent en quarts de finale et en demi-finales. Enfin, les six plus rapides sont qualifiés pour se mesurer en finale.

 

Quatre minutes au maximum

Cette compétition exige de l’habileté et de la rapidité. Le sprint ne comporte pas plus de 100 mètres de dénivelé et dure quatre minutes au maximum. La maîtrise technique est décisive: une petite erreur dans la zone de transition a souvent coûté la victoire aux favoris.

Les autres disciplines

Verticale: La course verticale ne comporte qu’une montée de 700 mètres de dénivelé en moyenne. Il n’y a pas de descente. La verticale se déroule habituellement sur des pistes préparées. Une autre particularité de ce genre de compétition est qu’elle est souvent nocturne.

 

Course individuelle: Elle exige de l’endurance, car elle se déroule en dehors des pistes sur plusieurs montées et descentes. Le dénivelé peut atteindre 1900 mètres positifs. La course individuelle comporte des changements de peaux, des portages et quelquefois le chaussage de crampons.

 

Course par équipes: Semblable à la course individuelle, elle se court toutefois par équipes de deux. Elle est généralement plus longue que la course individuelle.

 

Relais: Les quatre coureurs (trois seulement pour les catégories Dames et Juniors) parcourent l’un après l’autre un bref trajet comportant montée, descente et changement de peaux. Le relais dure environ dix minutes par coureur. Le dénivelé du parcours oscille entre 100 et 150 mètres).

Feedback