La dernière Image

Le vendredi 21 juillet 1967, quatre des meilleurs alpinistes de Saxe chutèrent dans la paroi nord de l’Eiger entre la fissure difficile et la traversée Hinterstoisser: Fritz Eske, Günter Kalkbrenner, Kurt Richter et Günter Warmuth. C’est probablement une chute de pierres qui leur fut fatale. Les quatre alpinistes, tous membres de l’«Alpinistik», l’équipe nationale d’alpinisme de la République démocratique allemande, avaient montré qu’ils étaient bien préparés pour l’ascension de la face nord de l’Eiger en gravissant celle du Cervin les 15 et 16 juillet. Dans une lettre adressée au club d’Allemagne de l’Est «Bergpiraten», Kurt Schwendener, alors chef des secours de Grindelwald, avait fait observer qu’il y avait du foehn et que l’isotherme du 0° se trouvait à 4000 mètres d’altitude. Pour ces raisons, écrivait-il, les chutes de pierres étaient très nombreuses dans la face nord. A l’occasion du 50e anniversaire de leur mort, une cérémonie de commémoration aura lieu le vendredi 21 juillet 2017 à 11 h sur le Hohe Liebe, dans la Suisse saxonne, près du monument dédié aux alpinistes morts en montagne.

Feedback