La position du CAS. Projets actuels d'aménagement des Alpes

La position du CAS

L' engagement politique du CAS se manifeste à travers les projets qu' il soutient. Une sélection de projets d' actualité montre que les Alpes sont encore et toujours soumises à des pressions.

Dans le domaine des paysages, de la nature et de l' environnement, l' engagement politique du CAS signifie entre autres qu' il prend position en ce qui concerne les projets d' aménagement industriels ou touristiques. En effet, ces projets pèsent lourd sur la nature et sur les paysages.

« KWO plus »: élévation du barrage de Grimsel/BE

La centrale d' Oberhasli KWO agrandit ses installations étape par étape. La phase la plus importante du projet consiste à élever de 23 mètres le niveau du lac de Grimsel. La section locale d' Oberhasli est favorable à cette mesure, mais l' Asso centrale se contente pour l' ins d' un « oui, mais ». En effet, certaines questions de sauvegarde de l' environne demeurent ouvertes ( zone IFP 1 et site marécageux ). Les grandes associations de protection de l' environnement, quant à elles, vont faire recours pour que le projet soit soumis au Tribunal fédéral. Pour en savoir plus, voir le site de la centrale www.grimselstrom.ch ( alle-mand/anglais ) et celui des opposants www.grimselverein.ch ( allemand ) 2.

« Schneeparadies Titlis–Frutt– Hasliberg » OW/BE

Ce projet prévoit de regrouper trois domaines skiables pour créer celui d' Engstlenalp. Le résultat serait l' un des plus grands domaines skiables des Alpes. La construction de neuf nouveaux téléphériques et remonte- pentes est prévue dans ce cadre. L' Asso centrale du CAS ainsi que les sections Titlis et Pilatus sont contre le projet dans sa forme actuelle; la position de la section Engelberg est mitigée. Le projet doit être revu et fortement amélioré avant que l' Association centrale revoie éventuellement sa position. L' opposition est également très forte dans la région concernée: arguments favorables sur www.proschneeparadies.ch et opposants sur www.hasliberg-frutt-titlis.ch ( tous deux en allemand ).

Agrandissement du domaine skiable Britannia/VS

La station de Saas Fee prévoit d' élargir son domaine sur glacier vers l' ouest, dans le cirque glaciaire de « Chessjen ». Un téléphérique arriverait dès lors tout près de la cabane CAS Britannia, qui pourrait être reliée au réseau électrique. Engstlenalp–Graustock/OW. Destination de rêve pour la randonnée à skis, cette région doit accueillir neuf nouvelles remontées mécaniques qui relieront les domaines skiables de Titlis et de Frutt. Le CAS y est fermement opposé Chessjen–Britannia/VS. On prévoit d' étendre le domaine skiable au cirque glaciaire de « Chessjen » entre Felskinn et la cabane Britannia/VS. Le CAS dit oui mais à certaines conditions Ainsi, la production d' électricité à partir de diesel, très mauvaise pour l' environ, pourrait être arrêtée. La section genevoise, propriétaire de la cabane, et l' Association centrale du CAS ne s' oppo pas à cet élargissement à condition que les communes et la société ex-ploitante s' engagent par un contrat à renoncer définitivement à tout aménagement au sud de la crête de Klein Allalin– Allalinhorn–Feekopf.

Elargissement du domaine skiable d' Elm Kärpf/GL

La société Elm AG projette un élargissement massif de son domaine skiable à l' ouest, qui empièterait sur la plus ancienne réserve de faune du pays, celle de Freiberg Kärpf. Malheureusement, le nouveau plan directeur du canton de Glaris n' interdit pas formellement cette invasion. La section locale de Tödi se bat contre ce projet avec le soutien de l' Association centrale. Site du projet: www.sportbahnenelm.ch, opposants: www.profryberg.ch ( en allemand ).

Nouveau domaine skiable du Sidelhorn/VS

L' installation d' un domaine skiable sur les pentes orientées au sud-est entre Oberwald et le Sidelhorn ( Obergoms/ VS ) a été envisagée dès la fin des années quatre-vingt. Cette idée doit prochainement être concrétisée sous forme de projet. Il s' agit d' une installation entièrement nouvelle dans une région très prisée pour la randonnée à skis et dès lors, l' Association centrale s' y opposera certainement. La section locale de Monte Rosa Brig n' a pas encore défini sa position.

Un ouvrage en allemand 3 propose un aperçu des 135projets d' aménage de domaines skiables qui existent en Suisse en ce moment.

Colloque national et plate-forme de discussion

Le CAS s' intéresse de manière plus générale aux questions liées à l' aménagement des Alpes. Sur la base d' un premier aperçu des développements des dernières décennies et d' un atelier d' experts en janvier 2004, il est en train d' organiser une manifestation à l' échelle nationale. Le colloque organisé par le CAS et l' ICAS 4 le 4 novembre 2005 au Musée alpin suisse à Berne sera intitulé L' aménage touristique des Alpes: liberté du marché ou liberté du paysage ?. L' objectif est de mettre en évidence des perspectives d' avenir pour une politique de l' aménagement en tenant compte, en particulier, du point de vue des populations locales, de la Confédération, du tourisme, des associations de transports et du CAS. Il s' agit aussi de donner des impulsions à la recherche. Pour le CAS, c' est la première phase d' un projet à plus long terme qui doit lui permettre de s' in à cette thématique au cours des années à venir. a Jürg Meyer, préposé à l' Environnement du CAS ( trad. ) 1 IFP = zone répertoriée par l' Inventaire fédéral des paysages 2 Une brochure avec les arguments des opposants ( en allemand, résumé disponible en français ) peut être commandée auprès du Secrétariat central du CAS. 3 P. Mathis, D. Siegrist, R. Kessler, Neue Skigebiete in der Schweiz? Ruth-und-Herbert-Uhl-Forschungs-stelle für angewandten Natur- und Umweltschutz, Bristol-Stiftung, Zurich ( éd. ), Haupt Verlag, Berne 2003. 4 L' ICAS est la Commission interacadémique Recherche alpine.

Histoire, culture et littérature alpines

Storia, cultura, letteratura alpina

Alpine Geschichte, Kultur, Erzählungen

Feedback