Lachat sera l’homme à battre Début des compétitions d’escalade sportive

Lorsque les jours se rallongent et que la neige fond, il est temps de se mettre au vertical: la saison des compétitions d’escalade sportive commence.

Qui verra-t-on en 2013 sur le podium des compétitions nationales et internationales? Il est toujours difficile de le prédire, car la forme effective ne se révèle souvent qu’au moment de la compétition. Les athlètes sont toutefois prêts.

Petra Klingler, troisième du combiné des Championnats du monde 2012 à Paris, est également parvenue à s’imposer durant la pause hivernale en escalade de glace. S’agit-il là de conditions requises idéales pour 2013? «J’espère naturellement une classification dans les dix premières en Coupe du monde», répond l’athlète zurichoise. Cependant, elle souligne qu’il lui importe avant tout de ne pas se blesser durant la saison. Sa collègue Rebekka Stotz s’est aussi montrée exceptionnellement performante la saison passée. Elle souhaite confirmer par la suite ses bons classements, aussi bien à l’échelon national qu’international. «Ce serait cool de parvenir à me rapprocher un peu plus du top 10 ou du top 15.»

 

Dans l’ombre de Lachat

Chez les messieurs, c’est toujours Cédric Lachat qui monopolise le devant de la scène. Il n’est pas facile pour ses coéquipiers de sortir de son ombre, car son esprit de compétition est demeuré intact: «C’est clair, je me présente pour gagner!» On peut donc admettre que c’est encore lui qui donnera le ton durant la saison à venir. Mais les jeunes ne se laissent pas impressionner. Combatif, Beni Blaser l’affirme: «Sur le plan international, j’aimerais me hisser dans le top 20 et me montrer aussi bon que les vieux briscards!»

 

Championnats d’Europe

Urs Stöcker, entraîneur national de l’élite, ne considère pas ce but comme irréaliste. De même pour Petra Klingler et Rebekka Stotz. Néanmoins, il sait d’expérience que ce ne sera pas une mince affaire. «Nous allons naturellement essayer de remporter des titres internationaux avec l’élite, bien que cela s’avère difficile pour une équipe aussi jeune.» Les points culminants de la saison seront les Championnats d’Europe de difficulté et de vitesse à la mi-juillet à Chamonix et ceux de bloc à Eindhoven fin septembre.

Laissons-nous surprendre! Lors des compétitions nationales de la Bächli Swiss Climbing Cup, qui débuteront le 23 mars à Dornbirn avec la compétition de difficulté, nous saurons assez rapidement quel est l’athlète qui détient la meilleure forme.

Escalade sportive sur la liste restreinte

L’escalade sportive est en passe d’être reconnue comme discipline olympique. Elle a été reprise en 2012 sur la liste restreinte de Swiss Olympic, se rapprochant ainsi considérablement de l’objectif de participer aux Jeux olympiques d’été de 2022. La décision sera prise en septembre 2013 par le Comité International Olympique à Buenos Aires. Tenons-nous les pouces!

Feedback