Lacs du Zwischbergental

Alors que l' hébergement est réduit dans la vallée, c' est précisément au sud de la frontière, à peu de distance des cols précités, qu' il faut aller chercher le gîte et le couvert. Soit, d' ouest en est: le refuge d' Andolla ( 2061 m, 60 places, CAI Villadossola, tél. 0039/0324 575 980 ), dans la vallée d' Antrona, puis, dans la vallée de Bo-gnanco, ceux de II Laghetto ( 2039 m, 25 places, CAI Arsago Seprio, tél. 0039/0331 769 696 ), de Vallaro ( 1823 m, non gardienne et toujours ouvert ) et de Gattascosa ( 2050 m, 25 places, Leponzia s.a.s. Domodossola, tél. 0039/0324 44 804 ). Les trois refuges gardiennes offrent un service hôtelier ( y compris douche ) tous les jours en juillet et en août. Pour les fins de semaines en juin et en septembre, il vaut mieux se renseigner aux numéros précités.

On trouvera d' autres informations ( cartes, horaires et itinéraires ) auprès

Lacs

du Zwischbergental

Complément de l' article paru dans Les Alpes 9/99 L' article de Monsieur Maire sur le Zwischbergental m' a beaucoup plu. J' aimerais y apporter quelques compléments d' information.

Le Zwischbergental s' appelle également val Vaira. J' ai fréquemment parcouru cette vallée ces dernières années et j' ai souvent été intrigué par les noms de lieux qui ne s' apparentent pas au dialecte Walser, mais plutôt à l' Italien.

Les explications fournies par un jeune homme de Gondo et la lecture d' ouvrages historiques1 ont révélé que le Zwischbergental est le dernier témoin des incursions répétées, en marge des guerres d' Italie, des Haut-Valaisans en terres milanaises. Il s' agit, dans ce cas, du val d' Ossola.

Au début du XVIe siècle, les cantons de Suisse centrale, mais aussi ceux de Berne et de Zurich cher- 1 Bibliographie sommaire: « Annales valaisannes ( texte de 1941 ) » in Formation des territoires des cantons romands, 1989 Johannes Diesauer, Histoire de la Confédération Suisse, traduction française, 191O. vol. I, pp. 449, 514-517, 521, 537; vol.. " " .Il, pp. 9, 11, 20-22, 26, 29, 33, 546, 574, 578.

2 Cette lettre de lecteur termine la discussion sur l' article « Le CAS et le vol des hélicoptères » ( réd. ).

de l' Office du tourisme de Domodossola ( ouvert du lundi au samedi dès 10 h, tél. 0039/0324 248 265 ) et auprès de la compagnie du Bern-Lôtsch-berg-Simplon ( tél. 031/327 27 27 ).

Jean-Gabriel Moriggia, Epalinges 4 in

Feedback