L’Alpinisme inscrit au patrimoine culturel

Le 11 décembre 2019 à Bogotá, l’UNESCO a décidé d’inscrire l’alpinisme au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Cette candidature commune de la France, de l’Italie et de la Suisse était soutenue notamment par le CAS et par l’Association suisse des guides de montagne. Selon la liste des traditions vivantes de Suisse, l’alpinisme se caractérise par le partage d’une culture incluant des connaissances et compétences spécifiques. Cela comprend notamment la connaissance du milieu alpin, l’histoire des pratiques et des valeurs qui leur sont liées, la maîtrise des techniques d’ascension et l’emploi de la corde, du piolet et des crampons. La culture de l’alpinisme mobilise des principes éthiques, écrit l’Office fédéral de la culture: l’engagement de chacun, une économie de moyens, une prise de risques mesurée et un devoir d’entraide et de secours.