Lambert, Raymond (Décès de -)

En 1952, il participe à l' expédition genevoise sur l' Everest et monte jusqu' à 8650 mètres. Il est alors, avec le Sherpa Tensing, consacré « homme le plus haut du monde »! Plus tard, l' alpiniste ira encore visiter les Andes.

La deuxième partie de sa vie sera consacrée à l' aviation, pour laquelle il nourrissait une véritable passion. Il passera un brevet d' instructeur de vol avec atterrissage sur glacier et sera membre fondateur de la compagnie SATA. Une reconversion à la hauteur des talents de ce guide de grande classe!

Dominique Roulin, Veyrier G E

Décès de Raymond Lambert

Avec la disparition de Raymond Lambert, survenue le 24 février 1997, à l' âge de 83 ans, ce sont quelques-unes des plus belles pages de l' alpinisme genevois et suisse qui s' envolent derrière les nuages. Internationalement reconnu, Raymond Lambert fut un guide qui marqua profondément sa génération. Son charisme et sa simplicité s' alliaient à d' extraordinaires talents d' alpiniste polyvalent, à l' aise Durant la première traversée hivernale du Grépon, en 1932. Raymond Lambert au sommet. Il est alors âgé de 18 ans.

Feedback