Le bloc en Bas-Valais. Et si vous laissiez tomber le baudrier?

Le bloc en Bas-Valais

Une paire de chaussons d' escalade et un peu de magnésie, ça ne pèse pas lourd. Quelle constatation réjouissante en préparant son sac pour faire de l' escalade de bloc! Voilà bien une activité sans fioritures: elle ne nécessite ni corde ni baudrier, l' assu se faisant par le coéquipier et le crash-pad.

Si, à ses débuts, le bloc était exclusivement réservé à la région de Fontainebleau et aux Etats-Unis, cette activité a gagné en importance et se pratique à présent dans le monde entier: en Afrique du Sud, en Australie et … en Bas-Valais. Les différents sites compris entre Sion et Martigny vous permettront de tester vos avant-bras et vos doigts d' acier. Grâce à un climat favorable, on peut y grimper tout au long de l' année. Choisis-sez la hauteur ou la protection de la forêt pour les chaudes journées d' été et l' enso pour les périodes froides! En effet, le bloc est une activité qui demande une température relativement basse afin d' avoir l' accroche nécessaire.

Du bloc pour tous les goûts Les Bas-Valaisans bénéficient depuis longtemps d' une riche expérience dans le domaine de la grimpe et du bloc. Réservée initialement à l' entraînement, l' escalade de bloc est devenue un but en soi. Même si, pour certains, il peut paraître ridicule d' essayer une dizaine de fois le même passage à 50 centimètres au-dessus du sol, cette approche de l' es n' en est pas moins intense, exigeante, ludique et conviviale.

Dans les années quatre-vingt, un petit groupe de personnes motivées brosse les passages autour de Martigny. Nais-sent alors la célèbre Dalle du Beurre, Branson, La Balmaz, Basse-Nendaz, etc. Ce n' est qu' à partir des années nonante que divers grimpeurs commencent à s' intéresser au bloc en tant que sport à part entière. A cette époque également, Fred Nicole attire l' attention sur l' im potentiel des blocs difficiles. Avec le nombre d' adeptes du bloc, qui se montrent dès lors presque insatiables, augmente aussi le nombre de sites nouveaux ( Dorénaz, Salvan, Combioula ). Petits et grands, spécialistes et grimpeurs en dilettante disposent aujourd'hui d' une large palette d' offres en Bas-Valais.

Une grande variété de sites Branson ( gneiss ): Ce site jouissant d' un microclimat fort agréable, se situe dans la réserve naturelle des Follatères. D' où une attention toute particulière demandée au grimpeur pour cette zone protégée. Il est interdit d' y brosser de nouveaux blocs, d' y camper ou d' arracher le lierre sur les rochers. Tous les blocs se trouvent au-dessus de Branson ( commune de Fully ). Centre d' attraction de plusieurs générations de grimpeurs, ce site a été le théâtre de diverses perfor-

Le Secteur Branson. L' auteur de l' article Vincent Theler dans un des exercices de style les plus difficiles: le jeté Tout en appui et en équilibre, Fred Moix dans le bloc difficile hildegard dream de La Balmaz Pho to s:

Sc hr ey er O ut doo rpho tog ra ph y LES ALPES 9/2004

mances: La traction céleste ( 8a ), La danse des Ballrogs ( 1 er 8b au monde ) ou

Radja ( 1 er 8b+ au monde ). Sans oublier, non loin de là, La Balmaz et Joyeux Léon ( 1 er 8b+ trav. au monde ). Outre les voies extrêmes précitées, il existe dans ce site magnifique et reposant une multitude de passages où chacun peut se faire plaisir.

Dalle du Beurre ( gneiss ): Rochers dont l' accès est le plus proche depuis Martigny. Comprend de nombreux passages entre 4b et 7b+.

Salvan ( grès ): Deux secteurs d' abord visités par les alpinistes en quête d' en et qui ont désormais la cote auprès des grimpeurs de bloc. Rochers du soir: Le long du parcours Vita, quelques blocs et traversées de 4a à 8. Attention! En période chaude, la région est envahie par les moustiques. Ayez des égards pour la tourbière protégée qui vous entoure! Vous apprécierez l' ambiance conviviale de cette forêt magnifique.

Patinoire: Quelques blocs près de la patinoire ou du tennis, selon la saison. Passages entre 6a et 7 c.

Dorénaz ( grès ): Pour découvrir le bloc ou le pratiquer en famille, il y a deux secteurs intéressants dans cette région.

a ) Circuit: Ce secteur se trouve au-dessus du rond-point de Dorénaz et permet de parfaire sa gestuelle et ses sensations sur le rocher. Sur les blocs les plus hauts, il est possible d' installer une corde d' une quinzaine de mètres ( broches en place ).

b ) Place du téléphérique: Près du téléphérique de Champex d' Allesse, quelques blocs dont le plus atypique est celui du cimetière ( ou bloc à Veuthey ): un mythique 7a! Vous trouverez cependant d' autres passages de 3 à 6b+.

Combioula ( gneiss ): De Sion, monter en direction du val d' Hérens jusqu' à Vex. Avant la maison marquée « Echo des Glaciers », prendre une route qui descend dans les champs. Suivre cette dernière sur 1 km et se garer à la première épingle. De là, emprunter un chemin pédestre direction sud. A la sortie de la forêt, vous apercevrez le bloc. Un sentier peu marqué vous y conduira. Rocher dégagé de la forêt, il permettra aux cracks d' occuper leurs journées d' hiver ensoleillées. Ressemblant à une enclume plantée au milieu d' un champ, ce rocher offre des passages allant du 6 c jusqu' à vos projets les plus fous.

Basse-Nendaz ( quartzite ): De Sion, monter en direction de Nendaz. Dans le village de Basse-Nendaz, tourner à gauche en direction de Fey, Aproz. Garer sa voiture devant la chapelle. Prendre la route en terre qui descend et le premier chemin sur la droite, et on y est. Rocher très abrasif proposant des passages entre 6a et 8a. Essayez sans hésiter la traversée complète par le haut en 6 c et la traversée à Filou en 7 c par le bas.

Le coin pratique Cotation: Pour les habitués de la falaise, il faut savoir qu' un 6a en escalade ro-

Une traversée très réputée qui se trouve au secteur Salvan ( 35 m, 7a+ ). Didier Berthod la survole littéralement A Salvan, il y a aussi des blocs faciles, comme celui auquel s' essaie Floriane Boss Les crash-pads sont les alliés indispensables des grimpeurs de bloc. Didier Berthod et François Mathey dans Gueuroz, Salvan LES ALPES 9/2004

cheuse ne correspond pas à un 6a en bloc. On ne peut donc pas a priori tirer un parallèle entre les cotations bloc, traversées et falaises. Cependant, en généra-lisant, on peut dire qu' à cotation égale la falaise sera la plus aisée; vient ensuite la traversée et enfin le bloc.

Topos: Il n' existe actuellement aucun topo pour Combioula et Basse-Nendaz. Pour les autres sites consulter: Escalades en Bas-Valais, de François Roduit en vente au prix de 39 francs chez Follomi Sports à Sion et Look Montagne à Martigny. Matériel: A part à Salvan et au circuit de Dorénaz, où il existe des voies équipées, les autres sites nécessitent uniquement chaussons, magnésie, crash-pad et beaucoup d' amis pouvant parer. Mais j' allais oublier un objet essentiel: la brosse à dent. Elle vous permettra de nettoyer les prises et d' enlever l' excédent de magnésie ( merci pour les suivants ). Il faudra aussi vous munir d' un chiffon pour vous essuyer les pieds.

Période: On peut pratiquer le bloc toute l' année, mais l' adepte du bloc a besoin du froid pour s' exprimer. En effet, les grimpeurs anglais disent que le rocher colle à 0 degré. A bon entendeur… a

Vincent Theler, Veyras Floriane Boss dans les dévers « à-bras » de Basse-Nendaz Procession de grimpeurs de bloc à Combioula Basse-Nendaz: Didier Berthod pare François Mathey dans un jeté aléatoire LES ALPES 9/2004 Combioula offre des passages très difficiles, comme celui emprunté ici par Didier Berthod Dorénaz et son fameux bloc à Veuthey, appelé aussi « bloc du cimetière »: un mythique 7a sur lequel Fred Moix montre ses prouesses Dorénaz, un secteur qui n' est pas réservé à la seule élite, ce que prouve Floriane Boss Vincent Theler sur le granit parfait du bloc erratique de Combioula, également appelé « le bloc du chat » De nombreux blocs présentés dans le présent article ont été ouverts par Cyrille Albasini et sa bande. On le voit ici dans The good one Photo: François-Joseph Roduit Pho to s:

Sc hr ey er O ut doo rpho tog ra ph y

Feedback