Le Creux du Van. Pour le bonheur de tous

Le Creux du Van ne doit en rien son nom au dieu du vent Eole puisque « van » provient du celte « vanna » et signifie « pente ou combe rocheuse ». Formé à la suite d' une série d' effondrements, le cirque du Creux du Van possède des dimensions impressionnantes: il a la forme d' un fer à cheval de presque quatre kilomètres de développement; son ouverture à la hauteur de la Ferme Robert mesure 850 mètres et la hauteur maximum de la dépression atteint les 500 mètres. Les falaises, pratiquement verticales à l' ouest, mesurent 200 mètres.

Une formation en trois phases

Malgré leur hauteur intéressante, les parois du Creux du Van ne recèlent que de rares voies d' escalade car, d' une part,la roche y est de fort mauvaise qualité d' autre part, elles se situent dans une région protégée: la réserve naturelle du Creux du Van et des gorges de l' Areuse ( 1972 ) où la varappe est interdite du 1 er janvier au 31 juillet 1.

L' orogenèse de cette curieuse formation géologique,in-dissociable de celle des gorges de l' Areuse et du remonteenpartieàl' époquedes glaciations,tout spécialement à celle de Wurm. Le phénomène est complexe et fait intervenir une foule d' éléments que seuls les géologues

P

Au bord du cirque du Creux du Van, au sud. Le Dos d' Ane et la vallée de la Sagne :Sa m uel Somme r Les dimensions du cirque du Creux du Van sont impressionnantes. Son développement atteint presque quatre kilo- Pho to :Pa tr ic e Sc hr ey er ,O ut doo r P ho tog ra ph y

T E X T E Maurice Zwahlen, La Chaux-de-Fonds

P H O T O S Patrice Schreyer, Outdoor Photograpy Samuel Sommer, Oberbipp

mètres et son ouverture mesure 850 mètres. Ici, Julien Schoch en action

Pour le bonheur de tours

LE CREUX DU VAN

peuvent démêler 2. D' une manière simplifiée, on peut reconnaître trois phases. Bien avant les glaciations, une entaille d' érosion en forme de cluse 3 s' est développée le long d' une importante faille géologique située dans la partie supérieure d' un anticlinal 4. L' érosion s' est poursuivie lors de l' avance et du recul des glaciers qui évacuèrent des éboulis. Après leur retrait, le cirque s' est élargi et a atteint les dimensions qu' on lui connaît actuellement.

Une végétation riche et diversifiée

Le fond du cirque du Creux du Van est boisé,de même que ses flancs nord et est, ainsi que toute la côte dominant le lac de Neuchâtel. Comme dans l' ensemble du canton, les épicéas ( 32,. " " .4 % ), les sapins blancs ( 31,. " " .7et les hêtres ( 21,. " " .9sont de loin les espèces les plus nombreuses.. " " .Mais on y trouve aussi quelques mélèzes sur les sols morainiques et plusieurs espèces de pins, spécialement dans les rochers du Dos d' Ane au nord, ainsi que des érables, des hêtres,des bouleaux et des chênes pubescents.. " " .Sur les hauteurs, à l' ouest et au sud, entre les fermes-auberges du Soliat et de la Grand Vy, des pâturages boisés alternent avec des forêts de feuillus et des pelouses alpines en bordure du cirque. Tout comme dans de vastes régions du Jura, les bois ont été exploités d' une manière particulièrement intensive au XIX e siècle en raison de la forte demande de charbon pour l' industrie naissante. Ce n' est qu' à partir des années 1890 qu' un reboisement systématique est intervenu, l' Etat ayant acquis 300 hectares de parcelles à cet effet.

Le Creux du Van et les gorges de l' Areuse font partie d' une vaste réserve naturelle où la faune est particulièrement riche. Jeune chamois dans les rochers du Pertuis de Bise Pho to :Pa tr ic e Sc hr ey er ,O ut doo r P ho tog ra ph y 1 Il existe quelques voies d' escalade intéressantes dans le Dos d' Ane et trois dans le cirque dont une, difficile et magnifique, Archétype branlant, qui fait 180 mètres dans du bon rocher ( passage en 7a, sinon 6b, 6 c et A0 ). 2 Hans Schardt et Auguste Dubois en firent une étude exhaustive en 1902 et dressèrent la seule carte géologique publiée à ce jour, à l' échelle 1:15 00O. In Bulletin de la Société Neuchâteloise d' Histoire Naturelle, tome XXX, 1902. Quelques retouches furent apportées à leurs conclusions par les géologues de la fin du XX e siècle.

3 Une cluse est une coupure creusée perpendiculairement à une chaîne de montagnes. 4 Un anticlinal est un pli dans lequel les couches situées au cœur de la structure sont les plus anciennes.

LES ALPES 10/2003

Le Creux du Van et les gorges de l' Areuse font partie d' une réserve naturelle de 15,. " " .5 km 2; la région se situe sur les étages collinéen, ( jusqu' à 600 mètres ), montagnard ( de 600 à 1300 mètres ) et subalpin ( au-dessus de 1300 mètres ). Cela explique la richesse et la diversité de la flore, d' autant plus que certains biotopes, de par leur situation et leur constitution, sont exceptionnels à cette altitude. Les pergélisols des éboulis au fond du cirque en sont un bon exemple.

Des chamois, des ours et des marmottes

La faune aussi est particulièrement riche et presque tous les animaux propres au Jura sont présents dans et aux abords de la réserve naturelle. Il convient de signaler aussi quelques espèces introduites récemment, comme le chamois qui avait disparu au XIX e siècle,et deux mammifères alpins: la marmotte et le bouquetin qui, sans vraiment s' être adaptés,survivent dans un milieu qui n' est pas le leur. Citons encore le lynx dont la réintroduction fut

Sortie ouest du Dos d' Ane avec vue sur le Val-de-Travers Pho to :Pa tr ic e Sc hr ey er ,O ut doo r P ho tog ra ph y La Ferme Robert est une ferme neuchâteloise construite en 1750. Elle se trouve à quelques minutes de voiture de Noiraigue Photo: Samuel Sommer Photo: Samuel Sommer LES ALPES 10/2003 Le cirque du Creux du Van, curieuse formation géologique qui remonte en partie à l' époque des glaciations, vu du Nord Mur de pierres sèches près du Soliat. A partir de la Ferme du Soliat, on peut aisément parcourir le cirque sur 1,5 km sans montées significatives Falaise du cirque vue vers le nord Photo: Patrice Schreyer, Outdoor Photography Pho to :Sa m uel Somme r LES ALPES 10/2003

sans doute le plus important succès de l' ancien garde-chasse Archibald Quartier ( qui, par contre, rencontra de trop fortes réticences lorsqu' il voulut réacclimater le loup et surtout l' ours, dont le dernier fut tué en 1757 ).

Quelques itinéraires de randonnée

Le point culminant du Creux du Van, situé à 200 mètres de l' angle sud du cirque, atteint une altitude de 1465 m. Accès: Le Creux du Van est facilement accessible en transports publics: train RVT jusqu' à Noiraigue; de là, car postal jusqu' à la Ferme Robert 5, de mai à septembre. Plusieurs accès motorisés sont aussi possibles. Depuis le littoral, une bonne route forestière mène à la ferme-restaurant de La GrandVy ( 1381 m),située à un kilomètre du cirque dans sa partie sud. On peut aussi monter à la Ferme du Soliat ( 1382 m ) en partant de Couvet; de là, en quelques minutes en direction de l' est, on accède au cirque à proximité de son angle nord-ouest. Quant à la Ferme Robert ( 972 m ), elle se trouve à quelques minutes de voiture de Noiraigue.

Suggestion 1: A partir de la Ferme du Soliat,il est aisé de parcourir le cirque vers le sud sur une distance de 1,5 km sans montées significatives. On se tiendra le plus souvent entre le beau mur de pierres sèches 6 et le bord de la falaise,

en prenant garde de ne pas trop s' en approcher.

Suggestion 2: Depuis la Ferme Robert, on atteint le Soliat en deux heures environ en passant par les Œillons et le Sentier des 14 Contours. De là, 45 minutes de promenade tranquille permettent de parcourir tout le cirque, jusqu' à son extrémité sud-est d' où part le Sentier du Single qui, en une heure de descente avec un petit crochet à la Fontaine Froide, ramène le promeneur à la Ferme Robert. Lors de grandes chaleurs ou par temps de pluie, il est préférable de parcourir ce circuit dans l' autre sens vu que la montée du Sentier du Single est ombragée, mais glissante en cas d' humidité.

Cette course peut aussi être entreprise depuis Noiraigue ( 725 m ). Monter jusqu' aux Œillons ( petit restaurant, 1014 m, 1 h ), puis emprunter le Sentier des 14 Contours, autrefois ombragé, mais qui ne l' est plus guère depuis le passage de l' ouragan Lothar. On atteint le Soliat en 2 h 3O. Du sommet, on rejoint la Ferme Robert en passant par le Sentier du Single et la Fontaine Froide. De la Ferme Robert jusqu' à Noiraigue, compter 1 heure.

Près de la Grand Vy, où se trouve une ferme-restaurant ( 1381 m ), avec vue sur le Mont-Blanc ( photo price avec un téléobjectif ) Pho to :Pa tr ic e Sc hr ey er ,O ut doo r P ho tog ra ph y 5 La Ferme Robert est une magnifique ferme neuchâteloise construite en 1750 dont une partie a été transformée en restaurant. Elle vient d' être acquise par l' Association des amis de la Ferme Robert et est réouverte depuis mai 2003. 6 De 1969 à 1977, le mur de pierres qui longe le cirque fut reconstruit par des volontaires du Service Civil International à l' appel du médecin chaux-de-fon-nier Max-Henri Béguin, président de la Ligue neuchâteloise de protection de la nature.

LES ALPES 10/2003

Il est possible aussi de descendre de la Ferme Robert sur les gorges de l' Areuse ( 1 h ) et de les parcourir jusqu' à Champ du Moulin ( halte de chemin de fer ) voire jusqu' à Boudry. Depuis le littoral, il faut compter de 3 h 30 à 4 h 30 pour parvenir au Soliat, suivant le village de départ et le trajet choisi.

Itinéraires non balisés

Pour les randonneurs très expérimentés uniquement, trois itinéraires sortant du réseau des chemins pédestres balisés, réputés comme difficiles, peuvent être intéressants. Le premier, Le Pertuis de Bise, trace de sente dans le couloir escarpé de l' angle nord-ouest du cirque, relie directement la Ferme Robert au Soliat. Le second, Le Dos d' Ane, permet de faire le tour complet du cirque. Le dernier est le Chemin des Electriciens: depuis les gorges de l' Areuse, rive droite, suivre le sentier bien raide qui s' élève au-dessus de l' usine électrique 7 en direction de Treymont et rejoint une petite route à 900 mètres d' altitude puis s' engage dans la côte ( quelques points rouges ). Il passe entre des barres rocheuses et parvient à l' extrémité nord-est des Rochers du Miroir, non loin du lieu-dit Le Belvédère ( approximativement 551.100/20O.900 ). On suit la crête des Miroirs pour passer ensuite par le haut de la Grande Ecœurne ( passage autrefois fréquemment uti-

La Paratonnerre, voie ouverte par le guide Germain Paratte Fred Morthier et Julien Schoch dans La Paratonnerre, traditionnelle voie d' escalade Pho to s:

Pa tr ic e Sc hr ey er ,O ut doo r P ho tog ra ph y 7 Accessible depuis Chambrelien en 30 minutes ou depuis Champ du Moulin en 45 minutes.

LES ALPES 10/2003

lisé par les grimpeurs, mais rendu malaisé à la suite d' un éboulement ) et on arrive, en se dirigeant vers le sud, au restaurant de la Fruitière de Bevaix ( 1235 m, 549.920/199.350 ). De là, par le Lessy ( 1387.5 m ), le Pré au Favre ( 1295 m ) et la Grand Vy, on rejoint le cirque qu' on peut parcourir jusqu' au Soliat. La descente par le Pertuis de Bise complète cette excursion assez longue et pénible par endroits ( dénivellation totale à la montée: un peu plus de 1000 mètres; distance approximative: 18 km depuis Champ du Moulin ). Celle-ci permet cependant une approche variée et complète d' une montagne dont les caractéristiques particulières et uniques attirent depuis longtemps promeneurs et touristes. a

Cartographie/Bibliographie:

CN 1: 25 000, Feuille 1163 Travers, Feuille 1164 Neuchâtel; CN 1: 50 000, Feuille 5024 Neuchâtel, Les Verrières, La Neuveville; carte de randonnée pédestre, Feuille 241.1 Val-de-Travers. Collectif d' auteurs: Le Creux du Van, 2 volumes publiés en 1998 par les Editions du Club Jurassien: Une approche géographique, historique, littéraire et anecdotique de la région du Creux du Van, vol. I. Nature au Creux du Van. ( Forêt, faune, oiseaux, couverture végétale et géologie ), vol. II; François Labande, Dans les montagnes de Suisse Romande, éd. Olizane, 1997; Philippe Metzker, Randonnées en montagne, Jura, Fribourg, Vaud, éd. du CAS, 2001; Escalade dans le Val-de-Travers, Imprimerie de la Vy, Les Verrières, 1995.

Fred Morthier à l' œuvre dans La Paratonnerre, une des cinq voies d' escalade du Creux du Van Patrice Moulet dans le Dos d' Ane dont les 19 ha offrent une grande biodiversité et ont été mis en réserve en 1929 L' escalade au Creux du Van est autorisée du 1 er août au 31 décembre. Descente en rappel de Fred Morthier LES ALPES 10/2003

Science et montagne

Scienza e mondo alpino

Wissenschaft und Bergwelt

Feedback