Le Monviso et ses vallées sauvages. Piémont d'aventure

Le Monviso et ses VALL ÉES SAUVAGES

T E X T E / P H O T O S Iris Kürschner, Grenzach/D ( trad. )

Piémont d' aventure

se refroidissant, va se condenser contre la barrière alpine. Parfois cependant, des courants septentrionaux, dont le randonneur guette la venue sur les cartes satellite d' internet, balaient ces voiles et lui donnent le signal du départ. Il n' oubliera pas d' emporter gants, écharpe et veste polaire qui lui permettront d' affronter les températures glaciales apportées, même en août, par le vent du nord.

Le chemin le plus court vers le Viso rejoint, depuis la plaine du Pô, Pian del Re où fi nit la route. Le fond de la vallée chatoie de couleurs violentes qui soulignent le dessin des piliers et rigoles modelant la face nord-est du Viso, qui s' élève de 1500 mètres vers le ciel. Protégée comme « Riserva Naturale Speciale », la source du Pô se situe au pied de ce temple naturel et tous les Italiens se doivent d' y faire pèlerinage. Mais ce n' en est pas le seul prétexte. Le « Re di Pietra » ou roi de pierre, comme on nomme aussi la fi ère pyramide du Monviso, est pour le Piémontais bien plus qu' une montagne: un symbole et un mythe. Le 12 août 1863, Quintino Sella, un géologue et politicien alors âgé de 36 ans, y fonda le Club alpin italien CAI.

Plus qu' un simple but de randonnée

L' ascension commence près de la source. Le chemin passe à côté des idylliques lacs Fiorenza et Chiaretto pour conduire vers le Rifugio Quintino Sella. Ses bâtisseurs ont choisi pour cette construction massive un site spectaculaire, sous les falaises de la face est du Viso. La famille Tranchero de Paesana tient ce refuge depuis trente-deux ans. Le fi ls, Alessandro, a grandi ici et pourrait écrire un roman sur « sa » montagne.

« Le Monviso est régulièrement présenté par les médias comme un sommet accessible en randonnée », soupire

LE MONVISO ET SES VALL ÉES SAUVAGES

Photo: Iris Kürschner

Alessandro Tranchero. Il attire ainsi des promeneurs irréfléchis, qui se mettent en chemin chaussés de baskets, vêtus d' une liquette et d' un short, ignorants de la longueur du parcours. Car la voie normale est longue, éprouvante et accessible seulement à des montagnards maîtrisant l' escalade de degré III.

Faire le tour du Viso plutôt qu' y grimper

On peut pourtant chercher l' aventure sur un autre parcours. Alors que les aspirants au sommet se marchent sur les pieds, on se retrouve tout seul sur le Viso Mozzo. Du refuge, on atteint facilement ce sommet panoramique dont le flanc plonge presque verticalement dans la plaine du Pô. On y devine la mer au sud-est, les ondulations brisées des Alpes maritimes au sud, et au nord par temps clair la couronne des géants: Grand Paradis, Mont-Blanc, Cervin, Mont-Rose et le massif de la Bernina. Derrière soi, à portée de main, le Monviso.

Le « Giro del Viso », une excursion de trois jours par les cols voisins, permet au randonneur alpin de jouir d' un spectacle ne cédant en rien à celui qu' offre le sommet, dont on peut alors admirer la fascinante stature sous les angles les plus divers. Chemin faisant, on aperçoit vers le col de la Traversette un monument historique: le « Buco di Viso », premier tunnel routier alpin, que le marquis de Saluzzo fit percer entre 1479 et 1483 pour faciliter les transports commerciaux sur la « via del sale », le chemin du sel. Il n' est pas impossible de plus que le col de la Traversette ait été emprunté par Hannibal et ses éléphants.

Le plateau des lacs des Forciolline dans son âpre beauté

Solitude à l' écart du chemin principal

Nous atteignons le val Varaita en remontant un désert de pierraille. Celui qui choisit de cheminer hors du tracé principal ne rencontrera pas âme qui vive. Peu importe que l'on passe par la splendide terrasse lacustre des Laghi delle Forciolline ou que l'on rejoigne le Rifugio Bagnour par le Vallone dei Duc, au sud du Passo San Chiaffredo. Le Bosco dell' Alevé, une grandiose forêt d' aroles couvrant sur 817 hectares les pentes est du val Varaita, passe pour la plus grande forêt de cette espèce dans les Alpes. De là, on parvient au Vallone di Vallanta où passe, en plus du tour du Viso, la GTA ( Grande Traversée des Alpes ). Notre but d' étape est le Rifugio Vallanta, qui s' est vu attribuer le prix de la cabane la plus originale.

Alors que le tour du Viso se poursuit sur sol français, un chemin diverge vers l' ouest pour conduire au Passo della Losetta. On s' y trouve à proximité de la face nord-

Le Rifugio Quintino Sella au pied du Viso, et le Viso Mozzo Pian del Re dans la vallée du Pô, le cirque le plus connu au pied du Viso Photos: Iris Kürschner

ouest du Viso, flanquée du socle rocheux du Viso di Vallanta. De son sommet, le regard porte au nord sur le Queyras et les Aiguilles d' Arves, au sud sur les dentelles rocheuses bordant le val Maira et masquant en partie, au fond, la chaîne côtière. Nous descendons ensuite par le solitaire Vallone di Soustra jusqu' à Chianale, la dernière localité du haut val Varaita. C' est un village archaïque, qui faisait partie de la « République des Escartons », une association politique très proche de notre Confédération: dix villages situés entre le val Varaita et l' actuel Briançon s' unirent au XIX e siècle en une sorte de république paysanne, achetèrent à leur hobereau les droits et instituèrent une administration indépendante. La paix d' Utrecht de 1713 mit fin à cette autonomie.

Le Cervin du val Maira

La rivière Varaita rejoint plus bas, vers Casteldelfino, la Varaita di Bellino. Au-dessus de cet affluent, le spectaculaire sommet du Pelvo d' Elva éveille notre intérêt. C' est ainsi que nous empruntons une route militaire aventureuse pour atteindre le colle di Bicocca, un passage vers le val Maira. De là, on peut, par des sentiers téméraires, faire une boucle incluant le Chersogno, à qui sa forme élégante vaut parfois le titre de Cervin du val Maira. Plus bas, l' église du petit village d' Elva, blotti dans les prairies alpines, cache un joyau culturel: de précieuses fresques du célèbre peintre flamand Hans Clemer en décorent le chœur.

La route suit un tracé impressionnant, entrecoupé de tunnels, le long d' une profonde gorge, vers la basse vallée de la Maira. Nous poursuivons par Acceglio vers l' embou de la vallée, dominée bien en vue par la roche d' es de Rocca Castello. Nous retrouvons ensuite le territoire alpin, empruntant dès Campo Base des sentiers isolés, fréquentés seulement par les marmottes et les bouquetins. Au pied du groupe de Chambeyron formant frontière avec l' Ubaye française, nous trouvons au Bivacco Barenghi un logis confortable. Levés de nuit à la lumière des frontales, nous nous hâtons vers la Tête de la Frema d' où la vue est la plus belle au lever du soleil. Tel une lanterne rouge, il émerge des brumes de la plaine du Pô pour éclairer d' une lueur extraterrestre le Monviso, le Pelvo d' Elva, le Chersogno à l' est et le Brec de Chambeyron dans notre dos. Nous échangeons un sourire et savons sans prononcer un mot que nous resterons plus longtemps que prévu: la région recèle encore de nombreuses possibilités.

Le Vallone dei Duc court au sud du Passo San Chiaffredo parallèlement au tour du Viso. Même en haute saison, la présence humaine y est rare Le Monte Losetta, sur le flanc ouest du Monviso, offre une randonnée facile dans le monde des 3000

Départ/Arrivée: Pian del Re ( 2020 m ) dans la vallée du Pô; on peut aussi partir de Castello ( 1608 m ) dans le val Varaita, ou de l' Echalp ou de la place de parc de la Roche Ecroulée ( 1780 m ) dans le vallon du Guil, dans le Queyras ( France )

Accès: un bus dessert Crissolo, dernière localité de la vallée du Pô. Poursuivre à pied par Pian Melzé jusqu' à Pian del Re en 3 h environ

Cabanes: Albergo Pian del Re, tél. +39 0175 94967 Rifugio Quintino Sella, tél. +31 0175 94943 Rifugio

Suggestions de courses

Tour du Viso

Cartes: IGC 1: 50 000 feuille 6 Monviso ou mieux l' IGN Alpes sans Frontières, 1: 25 000, feuille 8 Monviso-Haut-Queyras

Randonnée autour du Monviso dans de très beaux paysages, par des cols raides exigeant un pas sûr et une bonne condition physique. Difficulté T3, durée trois jours

Le soir, la cheminée pétille dans l' accueillante salle d' hôtes du Rifugio Bagnour Le tour du Viso passe ici près du Lago Lungo, en route pour le Passo San Chiaffredo Photos: Iris Kürschner

Vallanta, tél. +39 0175 956025 Refuge du Monviso, tél. +33 4924 68181 Itinéraire: 1 er jour: Pian del Re–Rif. Quintino Sella,

2 h; 2 e jour: Rif. Quintino Sella–Passo San Chiaffredo–

Grange Gheit–Rif. Vallanta, 6 h3 e jour: Rif. Vallanta– Passo di Vallanta–Ref. du Monviso–col de la Traversette– Pian del Re, 6 h

Dénivelé: 2151 m

Val Varaita

Carte: IGN Alpes sans Frontières, 1: 25 000, feuille 8

Promenade familiale

De Castello par la plus grande forêt d' aroles des Alpes à l' idyllique lac de tourbière du Rifugio Bagnour ( 2017 m ) 1 h, T2

Logement: Rifugio Bagnour, Livio et Dilio, tél. +39 3204 260190

Pour les randonneurs autonomes, le Bivacco Elio Bonfante alle Camoscere est une confortable étape entre le Chersogno et Pelvo d' Elva Le Chersogno, souvent désigné comme le Cervin du val Maira Le Lago Bes au col Longet: une des plus belles randonnées d' un jour au départ de Chianale

Randonnée de deux jours avec escalade d' un 3000

Par le solitaire Vallone di Soustra au Monte Losetta, 3052 m, retour par le Vallone di Vallanta, T3. 1 er jour: Rifugio Savigliano–Grange del Rio 2 hGrange del Rio–Passo della Losetta 2 hPasso della Losetta–Monte Losettah; Monte Losetta–Rifugio Vallanta 1 h; au total 6 h. 2 e jour: Rifugio Vallanta–Castello 2 h; Castello–Rifugio Savigliano 1 h; au total 3 h

Logement: Rifugio Savigliano au-dessus de Pontechianale, ouvert toute l' année, tél. +39 0175 950178 ou 347 8119571. Rifugio Vallanta, ouvert de mi-juin à fin septembre, tél. +39 0175 956025

Val Maira

Carte: IGC 1: 50 000, feuille 7, Valli Maira. Grana Stura ou IGN Alpes sans Frontières 1: 25 000 feuille 7 Cham-beyron–Val Maira

Acceglio

Un bon point de départ. Alessandro, de l' Hôtel Londra, prodigue de bons conseils, et parle aussi français et anglais. C' est également une très bonne table. Hôtel Londra, ouvert toute l' année, tél. +39 0171 99014, www.hotel-londra.mrv.it

Pour se reposer, le Centro Culturale Borgota. Le lieu isolé de San Martino inferiore propose plusieurs maisons

Tour des lacs

De Chianale par le Lago Blu au col Longet avec les Laghi Bes, 2 h, T3

Logement: Chianale: Posto tappa Laghi Blu, tél. +39 0175 950189; Agriturismo Chemin Royal, tél. +39 0175 950122; Agriturismo Pra Murel, tél. +39 0175 950127

Les randonnées vers le Pelvo d' Elva, le lac Camoscere et le Chersogno prennent leur départ au colle Bicocca Chianale dans le haut val Varaita: un excellent point de départ pour diverses randonnées Photos: Iris Kürschner

paysannes reconverties en gîtes. La propriétaire, Maria Schneider, installée ici depuis plus de vingt ans, est devenue une institution. Son initiative a donné de l' allant au tourisme de randonnée. On a par exemple créé le sentier du tour du val Maira, une randonnée de longue distance de deux semaines sur d' anciens chemins culturels. Les hôtes germanophones trouveront chez elle de précieux conseils. D' autre part, des semaines de plantes médicinales et des cours de cuisine sont proposés régulièrement, tél. +39 0171 999186, info@borgota-sanmartino.de.

Groupe de Chambeyron

Sur le Sentiero Dino Icardi à travers un paysage sauvage de haute montagne. Il vaut la peine de passer la nuit au Bivacco Barenghi pour monter le matin en une heure à la Tête de la Frema, 3142 m, T3. Campo Base–Rifugio Stroppia, 1 hRifugio Stroppia–Bivacco Barenghi, 1 hBi-vacco Barenghi–colle dell' Infernetto, ¾ h; colle dell' In Base, 2 h; au total 6 h

Logement: Campo Base, place de camping et refuge ouvert toute l' année, tél. +39 0171 99068 ou 3476 097058, campobase@tiscali.it. Bivacco Barenghi, toujours ouvert, dortoir de 9 places avec matelas et couvertures

Cervin du val Maira

Sentiers panoramiques de hautes pentes et de crêtes, T3. 1 er jour: colle Bicocca–Bivacco Elio Bofante 2 h; Bivacco– Monte Chersogno, 1 hChersogno–Bivacco Elio Bonfante, ¾ h; au total 4 h. 2 e jour: Bivacco Elio Bonfante– Monte Camoscere, 1 hCamoscere–Pelvo d' Elva; Pelvo d' Elva Bicocca, 1 hau total 3 h ¼, T3

Logement: Bivacco Elio Bonfante alle Camoscere, refuge en self-service, toujours ouvert, avec matelas et couvertures pour douze personnes. Elva: Locanda S. Pan-crazio, tél. +39 0171 997986; Agriturismo L' Artesin, tél. +39 0171 997995 a

Le Lago Vallonasso di Stroppia au pied du Brec de Chambeyron Informations générales Accès Simplon–Domodossola–Turin–Cuneo ou Genève–Tunnel du Mont- Blanc–Turin–Cuneo Bibliographie Werner Bätzing, Grande Traversata delle Alpi, Teil 2: Der Süden, ( allemandéd. Rotpunkt; Eberhard Neubronner, Der Weg – Vom Monte Rosa zum Mittelmeer, éd. Berg & Tal; Ursula Bauer/Jürg Frischknecht, Antipasti und alte Wege, Valle Maira – Wandern im Piemont, éd. Rotpunkt; à paraître en 2008 chez Rother Bergverlag, le guide de randonnée Piemont Süd d' Iris Kürschner Bibliographie Etienne et Guillaume Vallot, Tous les Tours du Viso entre Queyras ( français ) et Italie, De la randonnée familiale au trek sportif, éd. Vallot; Syl- vain Pusnel/Guillaume Vallot, Escalade pour tous en Queyras et Pays du Viso, éd. Vallot, commandes sur www.topoqueyras.com InformationsConitours, via Amedeo Avogadro 32, I-12100 Cuneo, tél. +39 0171 698749, www.cuneohotel.info. Vallée du Pô: Ufficio Turistico, via Umberto 39, 12030 Crissolo, tél. +39 0175 940131, proloco.crisso- lo@libero.it. Val Varaita: Ufficio Turistico, piazza della Vittoria, I-12020 Sampeyre, tél. +39 0175 977152, www.vallevaraita.cn.it. Val Maira: Comunità Montana Valle Maira in San Damiano Macra, tél. +39 0171 900061, www.vallemaira.cn.it. Sommaire des vallées www.ghironda.com Derrière Chiappera, le dernier village du val Maira, le regard est aimanté par les célèbres tours rocheuses Rocca Provenzale et Rocca Castello La Tête de la Frema offre une belle vue sur le Vallone di Stroppia et le groupe de Chambeyron Photos: Iris Kürschner

Livres/Médias

Libri/Media

Bücher/Medien

Philippe Metzker

Feedback