Le prix Milestone 2006 décerné au CAS

Le CAS a reçu l' an dernier le prix Milestone 2006 du tourisme suisse. Cette distinction vient récompenser notre club pour son nouveau concept touristique basé sur l' idée de « vivre la montagne », qui passe notamment par la rénovation des cabanes. La Fédération suisse du tourisme explique: « Les hébergements sont devenus de véritables hôtels de montagne, adaptés aux besoins actuels des hôtes qui recherchent à la fois confort et originalité. » Nous pourrions certes nous contenter d' être fiers de ce compliment. Mais il y a lieu de se demander où va nous mener cette politique. Si le CAS rénove ses cabanes, c' est avant tout parce que nombre d' entre elles ne sont pas assez rentables. En améliorant le confort, on espère attirer plus de visiteurs. Or, chacune des mesures prises ( courant électrique, repas dignes d' un restaurant, duvets, douches, etc. ) va de pair avec une augmentation des besoins en énergie et avec de nouveaux vols en hélicoptère. Situées au cœur d' une nature restée plus ou moins intacte, nos cabanes bénéficient d' une situation privilégiée! Pour donner suite à sa responsabilité historique pour la sauvegarde de nos montagnes, le CAS devrait choisir une voie tout autre, non moins innovante que la tendance actuelle. Il devrait maintenir en l' état les cabanes qui ne sont pas rentables, s' en tenir à des infrastructures simples, pratiquer des rénovations qui nécessitent le moins possible de ressources nouvelles et, s' il tient à augmenter le confort, veiller au respect systématique des critères du label Minergie. La section Oberhasli a montré la voie avec la rénovation de la cabane Finsteraarhorn. Le CAS, pour rester fidèle à lui-même, devrait se battre contre la commercialisation et l' urbanisation des Alpes et pour la protection de la nature. Il devrait montrer la voie en voyant en ses cabanes des modèles de simplicité, plutôt que des hôtels à haute altitude.

Bernhard Batschelet, section Bâle et Mountain Wilderness ( trad. )

Feedback